Khadir accuse Québec d'être complice des minières

Le député de Québec solidaire Amir Khadir Le député de Québec solidaire Amir Khadir (archives)  Photo :  PC/Graham Hughes


Le député de Québec solidaire Amir Khadir accuse le gouvernement du Parti québécois d'être complice des minières.

Il réagit ainsi aux assouplissements consentis à la Corporation minière Osisko par le Conseil des ministres.

L'entreprise vient d'obtenir trois modifications à son décret d'opération. Elle pourra, entre autres, réaliser des explosions de 15 secondes. Auparavant, les sautages devaient avoir une durée maximale de 6 secondes.

Le député de Mercier exhorte le nouveau ministre de l'Environnement, Yves-François Blanchet, d'aller rencontrer les citoyens de Malartic.

« À quoi sert le BAPE si un développeur vient présenter son projet, décrit le cadre et les règles dans lesquels il va opérer et qu'ensuite, chaque fois qu'il ne peut pas rencontrer ses obligations, le ministre change la loi? » — Amir Khadir, député de Québec solidaire

Amir Khadir reproche aussi à la ministre des Ressources naturelles, Martine Ouellet, d'utiliser le rapport du commissaire au développement durable pour blâmer les libéraux.

Selon lui, le gouvernement Marois poursuit un régime de complaisance mis en place depuis des années.

Abitibi–Témiscamingue en direct Afficher le fil complet

Facebook