Le hockey: de moins en moins populaire chez les jeunes

Tournoi national bantam de La Sarre Tournoi national bantam de La Sarre  Photo :  Jean-François Bélanger

La pratique du hockey est de moins en moins populaire chez les jeunes de la région. C'est l'un des constats que font les organisateurs du Tournoi national bantam de La Sarre qui célèbre, malgré tout, ses 50 ans d'histoire.

Cette année, l'événement a accueilli 24 équipes. Un nombre satisfaisant, mais moins élevé que par le passé. Cécile Poirier qui est coordonnatrice du Tournoi bantam de La Sarre depuis 16 ans, constate que le Tournoi attire de moins en moins d'équipes et de joueurs.

« Le plus grand changement si on recule de 10 ans, c'est qu'avant il y avait 32 à 36 équipes et cette année, il y en a que 24. » — Cécile Poirier

Selon Cécile Poirier, cette situation s'explique notamment par le manque d'hébergement à La Sarre.

Le président du comité organisateur du Tournoi, Alain Dugré, voit les choses différemment. Pour lui, la baisse de la participation au Tournoi reflète tout simplement une baisse de la popularité de ce sport.

« C'est qu'on a moins de jeunes qui jouent au hockey en général. Ils ont accès à d'autres activités, maintenant. Ça fait quatre à cinq ans qu'on voyait ça venir. » — Alain Dugré

Le maire de La Sarre, Normand Houde, l'un des membres fondateurs de cet événement sportif, souligne, avec une certaine sagesse, que bien des choses ont changé depuis 50 ans.

« Dans le temps, c'était des grosses familles. Des familles de six, sept ou huit enfants. Aujourd'hui, il y a un ou deux enfants par famille, c'est ça qui a changé. » — Normand Houde

Néanmoins, les organisateurs ne s'inquiètent pas pour l'avenir du Tournoi. Ils affirment que c'est la qualité de l'événement qui lui a permis de traverser ses 50 premières années, et non pas seulement le nombre d'équipes participantes.