Uranium : Strateco demande une décision du ministère

Le site du projet uranifère Matoush, de l'entreprise Strateco Le site du projet uranifère Matoush, de l'entreprise Strateco (archives)  Photo :  Claude Bouchard


Ressources Strateco tente de forcer le ministère de l'Environnement à rendre une décision concernant son projet uranifère Matoush.

L'entreprise a déposé jeudi une requête à la Cour supérieure du Québec.

Strateco a déjà obtenu le feu vert de la Commission canadienne de sûreté nucléaire pour son projet d'exploration d'uranium dans le Nord-du-Québec. La compagnie est maintenant en attente d'une décision du ministère pour commencer ses travaux.

Le but de la requête est « de faire en sorte que le pouvoir décisionnel qui réside avec le gouvernement du Québec ne soit pas délégué de façon illégale à un tiers », explique le porte-parole de Strateco, Denis Boucher.

La requête tente aussi de faire invalider une recommandation du Comité provincial d'examen (COMEX). Cette instance de consultation, qui a juridiction au nord du 49e parallèle, recommandait au gouvernement d'accepter le projet de Strateco, mais à certaines conditions, la première étant d'obtenir le consentement par écrit des Cris.

Or, les Cris s'opposent farouchement à l'exploration et à l'exploitation d'uranium sur leur territoire.

Abitibi–Témiscamingue en direct Afficher le fil complet

    Facebook