Assurance médicaments : changements en faveur des génériques

Des médicaments sur des billets de banque Certains consommateurs verront leur facture de médicaments augmenter dès le 14 janvier.  Photo :  IS/Aurélien Pottier


Les modalités de remboursement d'une soixantaine de médicaments changeront à partir de lundi prochain. Désormais, le régime public d'assurance médicaments du Québec remboursera seulement la valeur de leur générique.

Dans son dernier budget, le gouvernement a aboli la règle qui l'obligeait à rembourser entièrement le prix d'un médicament d'origine pour une période de 15 ans. Les patients devront donc opter pour les génériques, ou débourser un supplément.

Avec cette mesure, le gouvernement prévoit économiser 35 millions de dollars d'ici le 31 mars, et 150 millions de dollars l'année suivante.

L'Association québécoise des pharmaciens propriétaires estime que 900 000 Québécois seront touchés par ces changements. Son président, Jean Thiffault, déplore le peu de temps que les pharmaciens ont eu pour avertir leur clientèle.

Dans sa pharmacie de Rouyn-Noranda, le pharmacien Sébastien Côté n'anticipe pas d'impact, mais y va tout de même d'un conseil : « Entre compagnies, il y a parfois des différences, donc il faut garder le même générique. »

Les médecins pourront par contre continuer à indiquer de ne pas substituer une ordonnance s'ils le jugent nécessaire, sans que les patients aient à débourser un supplément.

Abitibi–Témiscamingue en direct Afficher le fil complet

    Facebook