Idle No More à Val-d'Or

Une cinquantaine de personnes se joignent au mouvement autochtone Idle No More à Val-d'Or. Une cinquantaine de personnes se joignent au mouvement autochtone Idle No More à Val-d'Or. (archives)  Photo :  Annie-Claude Luneau


Une cinquantaine de personnes se joignent au mouvement autochtone Idle No More à Val-d'Or vendredi.

Ce mouvement pancanadien vise à dénoncer le projet de loi omnibus C-45 du gouvernement Harper, qui modifie la Loi sur les Indiens et la Loi sur la protection des eaux navigables.

Dans le premier cas, les changements modifient le mode de consultation des communautés lorsque des terres de réserves sont vendues ou louées. Dans le deuxième, la protection ne s'applique qu'à 97 lacs et à 62 rivières, alors qu'il y en a des dizaines de milliers au pays. Les Autochtones considèrent qu'ils auraient dû être consultés sur ces lois qui touchent leurs territoires.

Les manifestations tenues à Val-d'Or, à Saskatoon, à Ottawa, à Montréal et ailleurs au pays servent aussi à soutenir la chef d'Attawapiskat, Theresa Spence, qui a entamé une grève de la faim il y a 11 jours. Elle demande une rencontre avec le premier ministre du Canada, Stephen Harper.

« On parle d'une manifestation sans précédent, qui unit les peuples autochtones pour une cause fondamentale qui est le respect des peuples autochtones, le respect de la dignité humaine », affirme la directrice générale du Centre d'amitié autochtone de Val-d'Or, Édith Cloutier.

Abitibi–Témiscamingue en direct Afficher le fil complet

Facebook