Un plan de sauvetage pour le lac Savard

Une éolienne sur le lac Savard, à Rouyn-Noranda L'Association des riverains du lac Savard a installé une éolienne sur le plan d'eau en 2002 pour l'oxygéner. (archives)  Photo :  Association des riverains du lac Savard


L'Association des riverains du lac Savard et la Ville de Rouyn-Noranda ont élaboré un plan directeur pour freiner l'eutrophisation du lac.

« L'eutrophisation est l'accumulation de débris organiques dans un plan d'eau qui entraîne sa désoxygénation. » — 

Le Plan directeur de l'eau du bassin versant du lac Savard comporte plusieurs objectifs précis, dont la végétalisation des trois quarts des bandes riveraines d'ici 2015.

La Ville et l'association mèneront également deux projets-pilotes cet été, comme l'explique le vice-président de l'association, Benoît-Beaudry Gourd : « On veut implanter un système de drainage du ruisseau déversoir du lac, qui est obstrué par des barrages de castors, c'est-à-dire mettre de la tuyauterie dans le barrage tout en préservant l'écosystème des castors. L'autre projet, c'est mettre du pierrage dans les fossés de drainage des chemins de rang qui se déversent dans le lac. »

L'Association des riverains du lac Savard a commencé sa lutte à l'eutrophisation du lac il y a plusieurs années. Elle a notamment installé une éolienne en 2002 pour oxygéner l'eau.

Abitibi–Témiscamingue en direct Afficher le fil complet

Facebook