Des appuis

Une rivière au Canada  Photo :  PC/Rogerio barbosa

La municipalité régionale de comté (MRC) de Témiscamingue est favorable au projet des communautés autochtones de Wolf Lake et d'Eagle Village.

Le projet de centrale hydroélectrique des communautés autochtones de Wolf Lake et d'Eagle Village reçoivent l'appui des élus de la municipalité régionale de comté de Témiscamingue.

Celles-ci tentent de remettre en fonction la centrale hydroélectrique Kipawa depuis près de 12 ans.

Le préfet du Témiscamingue, Arnaud Warolin, explique que la centrale a produit de l'électricité jusqu'aux années 70. « On reprend le même projet, les mêmes installations, avec des modernisations, mais en fait, on revient à ce qu'on faisait dans les années 50 et 60 », dit M. Warolin.

Les promoteurs ont soumis une demande au Programme d'achat d'électricité provenant de centrales qui produisent 50 mégawatts et moins.

La centrale pourrait produire 42 mégawatts d'électricité.

Les Premières Nations de Wolf Lake et d'Eagle Village ont présenté leurs engagements aux élus de la MRC de Témiscamingue le 19 mai dernier.

Abitibi–Témiscamingue en direct Afficher le fil complet