Le projet d'usine de biométhanisation pourrait être revu à la baisse

Bac brun

La Ville de Québec pourrait être obligée de revoir son projet de construction d'une usine de biométhanisation plus imposante, faute d'argent.

La dernière mouture du projet est passée de 60 à 108 millions de dollars. La construction d'un bâtiment d'une plus grande superficie incluait le traitement de boues provenant de l'usine de traitement des eaux.

Le ministre de l'Environnement, Yves-François Blanchet, est bien d'accord avec le projet de la Ville, mais il ne peut garantir la disponibilité des fonds. « Il est favorable. Il nous dit qu'au point de vue environnemental, c'est la meilleure solution et qu'on est un peu en avant de notre temps. Bravo, mais c'est une question d'argent dans le fond », admet le maire Régis Labeaume.

Le ministre de l'Environnement doit faire connaître sa décision sur le projet d'ici la fin du mois. Pour sa part, le gouvernement fédéral ne souhaite pas mettre un sou de plus que les 16 millions promis dans l'aventure.

Le projet d'usine de biométhanisation pourrait donc revenir à sa forme initiale tout en prévoyant des plans d'agrandissement pour le futur.