Carnaval de Québec: faits d'hiver

Le fleuve glacé pris d'assaut par les canotiers

Les conditions étaient extrêmes sur le fleuve dimanche

Une cinquantaine d'équipes du Québec, du Canada, de la France et des États-Unis ont participé dimanche à la traditionnelle course en canot du 59e Carnaval de Québec sur les eaux glacées du fleuve Saint-Laurent.

Jean Anderson et son équipe du Château Frontenac ont signé la victoire dans la classe élite masculine. Chez les femmes, c'est l'équipe de la canotière Mylène Martel qui a remporté la victoire dans la classe élite féminine. Quant à la classe sport, la victoire est allée à l'équipe de l'Université du Québec à Rimouski.

Jean Anderson à son arrivée au bassin Louise Jean Anderson à son arrivée au bassin Louise

La course semble avoir été très difficile cette année, notamment en raison de la glace, comme en a témoigné le canotier Jean Anderson à son arrivée au bassin Louise.

« Très difficile, très difficile. Au premier tour, on a joué un peu trop serré, on n'a pas fait notre plan, on était influencé par les autres [...] C'était incroyable, il fallait combattre le courant à Lévis », a-t-il raconté.

Le son de cloche est le même du côté de Mylène Martel. « Extrêmement difficile, ça nous a même surpris. On ne s'attendait pas à autant de relief, avec un vent quand même qui nous tassait vers l'île d'Orléans [...] Donc, ç'a été difficile, il fallait prendre beaucoup de décisions de dernière minute. Ça nous est arrivé souvent de frapper des gros blocs, être obligés de reculer. Ça ne nous arrive jamais de reculer », a-t-elle dit.

La compétition avait commencé à 13 h 30 à la marina du bassin Louise.

Traverses interrompues

Pour l'occasion, la traverse Québec-Lévis avait été interrompue en après-midi. Les traversiers Alphonse Desjardins et Lomer-Gouin ont repris le service à 16 h.

La pesée des canots a eu lieu en matinée. La pesée des canots a eu lieu en matinée.