Denis Therrien songe à briguer la mairie de Lévis

Denis Therrien Denis Therrien (archives)

Le président-directeur général du Marathon des deux rives, Denis Therrien, pourrait briguer la mairie de Lévis lors des prochaines élections municipales de novembre.

Il a confirmé à Radio-Canada qu'il était présentement en réflexion. Denis Therrien précise toutefois que pour l'instant, il n'a entrepris aucune discussion avec une formation politique. Il avoue que le contexte de suspicion qui prévaut actuellement en politique municipale pèse lourd dans la balance.

Denis Therrien a déjà été candidat libéral dans la circonscription Chutes-de-la-Chaudière en 1989. Il a aussi été vice-président du Parti libéral du Québec au cours des années 90.

De son côté, l'ex-ministre péquiste Linda Goupil a mis fin à la rumeur selon laquelle elle se porterait candidate. Elle dit avoir consacré les 10 dernières années à la pratique du droit et ne peut maintenant délaisser sa carrière d'avocate pour occuper à plein temps la mairie de Lévis.

Le chef intérimaire de Renouveau Lévis, Gaston Cadrin Le chef intérimaire de Renouveau Lévis, Gaston Cadrin

Quant à l'association Lévis Autrement, elle est devenue officiellement un nouveau parti jeudi. Renouveau Lévis fera opposition au parti Lévis Force 10 de la mairesse sortante, Danielle Roy Marinelli.

Le chef intérimaire du parti, Gaston Cadrin, pourrait briguer la mairie. Il entend présenter des candidats à tous les postes de conseiller aux prochaines élections et veut, avec sa formation, offrir une alternative aux citoyens.

« On privilégiera des valeurs axées sur le développement durable, l'environnement, le développement culturel, la sauvegarde des vieux quartiers et, bien sûr, des services aux citoyens », affirme-t-il.

Renouveau Lévis tiendra son congrès à la mi-mai.

Québec en direct Afficher le fil complet

Facebook