L'avenir du site patrimonial de Sillery

Site patrimonial de Sillery : le ministère de la Culture dévoile ses orientations

Site patrimonial de Sillery : le ministère de la Culture dévoile ses orientations

Le ministère de la Culture et des Communications dévoile son projet de plan de conservation visant à protéger le site patrimonial de Sillery, où sont situées des propriétés de congrégations religieuses.

Le plan vise toutefois plus que les grandes propriétés. Il englobe également certaines parcelles résidentielles comprises entre le fleuve Saint-Laurent et le chemin Saint-Louis ou la Grande Allée, au nord, et entre les rues de l'Aulne, à l'est, et la côte à Gignac, à l'ouest.

Selon ce projet de plan de conservation, le ministère pourrait intervenir, entre autres, sur la hauteur de nouvelles constructions, l'aspect ou la démolition de bâtiments ou le lotissement des propriétés.

D'autres aspects du plan touchent les percées visuelles, l'intégration dans la trame urbaine existante des nouvelles constructions de même que les matériaux qui pourront être utilisés.

Danielle Dubé, directrice du Patrimoine et de la muséologie du ministère de la Culture, souligne que le plan éclaircit certaines zones grises. « Certaines orientations sont quand même très, très claires. Des orientations, par exemple, qui vont nous amener à considérer la hauteur des arbres sur la crête comme étant un point de repère visuel qu'on souhaite conserver. On ne va pas favoriser des bâtiments qui dépasseraient cette crête végétale là », illustre-t-elle.

Consultation publique

Le ministère de la Culture entend soumettre son plan à la consultation publique, qui se déroulera en trois étapes.

« Le 20 février, il y aura une soirée générale d'information. Il y aura deux soirées par la suite d'ateliers thématiques sur des éléments plus précis et à la fin du mois de mars, on recevra les propositions des groupes de citoyens qui serviront à alimenter la mouture finale du plan », explique Mme Dubé.

La Loi sur le patrimoine culturel prévoit que le ministère de la Culture obtienne aussi l'avis de la Ville de Québec, qui a juridiction sur l'aménagement du territoire.

Le projet de plan de conservation a été soumis à la Ville de Québec. Les citoyens pourront quant à eux en prendre connaissance vendredi sur le site Internet du Conseil du patrimoine culturel du Québec.

Le ministère souhaite être en mesure de dévoiler la version définitive du plan au début de l'été.

Ailleurs sur le web Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes.