Dur hiver pour le ski de fond

Plusieurs centres de ski de fond souffrent des humeurs de dame nature

L'achalandage sur les pistes de ski de fond est en baisse depuis le début de janvier. Le froid intense suivi de période de redoux et de pluie a même forcé la fermeture de plusieurs stations.

La directrice générale du Regroupement des stations de ski de la région de Québec, Lucie Garneau, explique que le mois de janvier a été désastreux après un départ prometteur en décembre. « Je vous dirais que sur les 50 stations qu'on couvre dans la région de Québec, il y a 10 à 15 % des stations qui sont fermées. On conseille aux gens d'appeler avant de se rendre. »

La station de ski La Ballade de Saint-Jean-Chrysostome a connu une baisse d'achalandage de 35 % en janvier. Même un gros joueur comme le Mont-Ste-Anne a enregistré une diminution de près de 10 % de sa clientèle. « Il faut gérer ça en conséquence et essayer de limiter les dépenses pour compenser. Ce n'est pas une catastrophe, mais il ne faudrait pas que ce soit comme ça année parce que ce serait difficile pour le développement futur », explique Pierre Vézina, le responsable des opérations de ski de fond au Mont-Ste-Anne.

Les skieurs aussi doivent s'ajuster dans la pratique de leur sport. Les conditions de glisse ne sont pas idéales en raison de la pluie et du redoux de la fin janvier.