Une pelle mécanique plonge dans la rivière Montmorency

Sa pelle mécanique se renverse dans la rivière Montmorency

Un opérateur de machinerie l'a échappé belle ce matin à Québec. Sa pelle mécanique s'est renversée dans la rivière Montmorency et il a réussi à s'extirper de justesse de l'habitacle.

Le travailleur de l'entreprise CRT Construction s'affairait sur le chantier de construction d'un poste de pompage de la Ville de Québec lorsque sa pelle mécanique est tombée dans la rivière. L'opérateur se trouvait sur un batardeau, une espèce de digue aménagée pour l'installation d'une prise d'eau sous la rivière. Une paroi de terre aurait cédé sous le poids de l'engin en raison du redoux des dernières heures.

Le porte-parole de la Ville de Québec Jacques Perron explique que le travailleur dans la cinquantaine a été très chanceux. Il a pu sortir in extremis par la vitre de l'habitacle. « L'opérateur a pu sortir par lui-même de sa pelle mécanique. Il a subi des blessures mineures, une hypothermie parce que la pelle s'est retrouvée sous l'eau. »

Chantier sécuritaire

Les activités sur le chantier en bordure de la rivière Montmorency ont été interrompues le temps que la Commission en santé et sécurité au travail (CSST) fasse son enquête. La porte-parole Lucie Michaud précise que des enquêteurs s'étaient déjà rendus sur place à quelques reprises.

« C'est un chantier où il y une très bonne prise en charge de la santé et la sécurité. Il est trop tôt pour avoir des hypothèses sur ce qui s'est passé. On constate que le sol s'est affaissé », explique Mme Michaud.

La Ville de Québec a investi 9 millions dans la construction de la station de pompage. Les travaux ont débuté en juillet dernier; ils doivent se terminer cet été.

Il faudra au moins 48 heures pour sortir la pelle mécanique de l'eau.