Technoculture Camp de Québec 2013

PPU Saint-Roch La Ville de Québec souhaite faire du quartier Saint-Roch une référence en matière de technoculture.

Artistes en tout genre, représentants du milieu culturel et ambassadeurs des nouvelles technologies numériques s'étaient donné rendez-vous mardi à l'Hôtel PUR, pour la troisième édition du Technoculture Camp de Québec.

Les participants ont procédé à un vaste brassage d'idées sur le développement de l'industrie du numérique. Ils ont imaginé, à plusieurs, de potentiels projets, qui marient l'art aux nouvelles technologies.

Saint-Roch, le quartier hôte de la rencontre, pourrait bien devenir une référence en matière de technoculture. Déjà, divers regroupements d'artistes ainsi que des compagnies de jeux vidéo et de technologies y ont installé leurs pénates. C'est également dans cette optique que la Ville annonçait, lundi, ses intentions de faire de la bibliothèque Gabrielle-Roy un lieu phare de la technoculture.

Outre cette séance d'échanges et de discussions, les participants ont également assisté à une conférence du professeur Milad Doueihi de l'Université Laval, titulaire de la Chaire de recherche sur les projets numériques.