40 ans depuis ses premiers pas

Les Ballets Jazz de Montréal  Photo :  Benjamin Von Wong

Soirée toute spéciale lundi soir au Grand Théâtre de Québec, alors que Les Ballets Jazz de Montréal (BJM) célébreront leur 40e anniversaire.

Pour marquer le coup, le BJM présentera, sous la direction artistique de Louis Robitaille, trois pièces de chorégraphes contemporains de grand renom.

Le spectacle s'ouvrira avec un court duo du créateur barcelonais Cayetano Soto, Zero In On, interprété sur la musique du compositeur américain Philip Glass.

Ce premier numéro sera suivi de Night Box, une oeuvre du chorégraphe d'origine chinoise Wen Wei Wang. Cette création, inspirée de la vie urbaine nocturne, dans laquelle se mêlent le ballet contemporain et la danse de rue, met en scène une douzaine de danseurs.

Une production du chorégraphe israélo-américain Barak Marshall viendra clore le spectacle. Ce dernier s'est inspiré des batailles intérieures de l'homme pour créer une oeuvre dans laquelle se rencontre le jazz, le folklore israélien et la musique traditionnelle québécoise.

Le spectacle sera présenté à la salle Louis-Fréchette du Grand Théâtre de Québec, le 21 janvier, à 20 h.