Le big air bat son plein au centre-ville de Québec

Le Big Air bat son plein à Québec, rapporte Marc-Antoine Ruest

Le coup d'envoi de l'épreuve la plus spectaculaire des Championnats du monde de surf des neiges, le big air, a été donné samedi en fin d'après-midi au centre-ville de Québec. Après les qualifications de vendredi, la demi-finale et la finale ont eu lieu samedi soir.

Avec ses 40 m de hauteur et ses 110 m de longueur, la structure à partir de laquelle s'élançaient les planchistes représente l'une des épreuves les plus spectaculaires des Championnats du monde de surf des neiges.

L'immense saut, que l'on pouvait voir du haut de la côte d'Abraham à Québec, surplombait les bretelles de l'autoroute Dufferin-Montmorency.

Les conditions météorologiques étaient meilleures samedi pour la présentation de l'événement que lors des qualifications de la veille. En effet, les qualifications de vendredi avaient été laborieuses pour les planchistes en raison du froid intense. Le temps doux et la neige de samedi semblaient donc plus cléments pour la compétition.

Le maire Labeaume Le maire Labeaume

Par ailleurs, le maire Labeaume, qui a assisté aux compétitions samedi soir, a rencontré plus tôt dans la journée des représentants de la Fédération internationale de ski et de la Fédération américaine de ski de fond et de planche à neige afin de discuter de la mise en place d'un éventuel tour de ski de fond nord-américain.

Les villes de Québec, de Canmore en Alberta ainsi qu'une ville américaine feraient partie du circuit. La présentation de cette compétition aurait lieu en 2016.

« L'objectif pour le ski de fond, c'est d'avoir une compétition aux États-Unis. On aimerait ça en avoir une à Québec et même une dans les provinces de l'Ouest », a affirmé le maire Labeaume.

Québec en direct Afficher le fil complet

Facebook