Mondiaux de surf des neiges : deux Canadiens sur le podium

O'Brien est la première canadienne championne du monde de slopestyle

Les Canadiens Spencer O'Brien et Mark McMorris ont terminé premier et deuxième aux finales des épreuves féminine et masculine de slopestyle vendredi après-midi aux Championnats du monde de surf des neiges, à Stoneham.

Spencer O'Brien, originaire de la Colombie-Britannique, a pris la première place du podium chez les femmes devenant ainsi la première canadienne championne du monde de slopestyle.

La planchiste s'est réjouie de remporter cette victoire en sol canadien. Elle a maintenant les yeux rivés vers les Jeux de Sotchi en 2014, lors desquels le slopestyle, une nouvelle discipline olympique, fera son apparition.

Du côté masculin, Mark McMorris, 19 ans de Régina, a remporté la médaille d'argent. Il a conservé la première place pendant une bonne partie de la compétition, mais a été finalement devancé par le Finlandais Roope Tonteri.

Mark McMorris, qui était l'un des favoris, s'est dit très heureux de monter sur le podium. Il n'était pas déçu de sa deuxième place. Il pourra se reprendre par ailleurs à l'épreuve de big air, à laquelle il participe également.

Les meilleurs planchistes québécois de l'épreuve étaient toutefois absents en raison d'une obligation avec un commanditaire. Sébastien Toutant, Antoine Truchon et Maxence Parrot se trouvent à Davos, en Suisse, pour participer à une autre compétition.

Le slopestyle est une discipline de planche à neige acrobatique. Les planchistes font différentes figurent dans les airs sur un parcours comprenant plusieurs sauts.

Épreuve du Big air

Antoine Truchon, à Québec en 2011 Le Québécois Antoine Truchon avait remporté la compétition de big air à Québec, en 2011.  Photo :  PC/Jacques Boissinot

En soirée, ce sera le début d'une autre épreuve spectaculaire au centre-ville de Québec, le big air. Une énorme structure de 120 pieds a été aménagée entre la haute et la basse-ville. Les premières qualifications se déroulent en soirée. Les demi-finales et finales se tiendront quant à elles à compter de 17 h, samedi.

Une bonne visibilité pour Québec

En plus d'amener des athlètes de 46 pays à Québec, les Mondiaux de surf des neiges donnent une importante visibilité à la région, selon les organisateurs. « C'est un sport qui est excessivement télévisuel. On devrait cumuler plus de 250 heures de diffusion dans plus de 100 pays. C'est vraiment une carte postale incroyable pour Québec », estime la vice-présidente de Gestev, Chantal Lachance.

D'ailleurs, Gestev inclut dans les montages des compétitions diffusées dans le monde des images du Château Frontenac, du fleuve et des courses en canot, notamment.

Les Championnats du monde de surf des neiges se tiennent jusqu'au 27 janvier. En plus des épreuves de slopestyle et de big air, il y aura des compétitions de demi-lune, de snowboardcross, de slalom parallèle et de slalom géant parallèle.