Folly and the Hunter : un spectacle intime et énergique

Folly and the hunter  Photo :  Folly and the hunter
«  Nous avons très hâte de présenter le groupe au public de Québec pour la première fois.  » — Laurie Torres, multi-instrumentaliste, Folly and the Hunters

Groupe en plein essor de la scène indie folk montréalaise, Folly and the Hunter fera sa première prestation dans la vieille capitale, vendredi soir, au Cercle.

« Cette salle a une très bonne réputation et l'ambiance est parfaite pour notre musique. Nous avons l'habitude de nous produire en Ontario ou dans les Maritimes, mais c'est important pour nous de jouer dans des villes francophones. Bien que, pour l'instant, les chansons soient en anglais, nous sommes tous bilingues », indique la musicienne Laurie Torres.

Respectivement originaires de Vancouver, de Montréal, et d'Angleterre, Nick Vallee, Laurie Torres et Christopher Fox ont tous les trois, pour une raison ou un autre, poser leurs pénates à Montréal. C'est là qu'ils se sont rencontrés.

« On jouait, dans mon salon, des trucs très simples et acoustiques, juste avec un banjo et deux guitares. Nous avons tout de suite cliqué personnellement et musicalement, et comme Chris a son propre studio d'enregistrement, nous avons rapidement commencé à enregistrer notre premier album : Residents », raconte Laurie Torres.

Au printemps 2010, le « band de salon » devient Folly and the Hunter.

Ce premier enregistrement permettra au groupe émergent d'expérimenter de nouveaux instruments, pour finalement parvenir à une musicalité distinctive, qui fait se rencontrer le folk américain et l'indie rock. Un son hybride, qui fait la part belle au piano, au pump organ, à la guitare électrique, à la batterie, mais surtout aux harmonies vocales.

Satisfaits de ce premier album, les trois membres du groupe ont investi temps et énergie pour en faire la promotion et se donner de la visibilité. Ces efforts ont porté leurs fruits, puisqu'ils ont rapidement été repérés par la maison de disque Outside Music, avec laquelle ils ont signé une entente pour la production de leur prochain album : Tragic Care.

« Maintenant que nous travaillons avec Outside Music, on peut souffler un peu et se concentrer sur la musique elle-même. On passe encore plusieurs heures à travailler sur le groupe, mais on se concentre surtout sur les répétitions et la création. Ça fait du bien de retourner au coeur de ce qui nous intéresse », reconnaît Laurie Torres.

La sortie de l'album Tragic Care est prévue pour le 16 avril 2013. D'ici là, le groupe présentera une série de spectacles au pays et ailleurs. Folly and the Hunter doit notamment s'envoler pour l'Europe, d'ici l'été prochain et pour Austin au Texas, en mars, où il participera au renommé festival South by Southwest.

par Noémie Larouche

Ailleurs sur le web Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes.

Québec en direct Afficher le fil complet

    Facebook