Le temps froid cause des inconvénients à Québec

Le temps froid cause des inconvénients à Québec

Le temps glacial a donné du fil à retordre à plusieurs, jeudi, au moment où la température ressentie atteint moins 28 degrés Celsius avec le facteur de refroidissement éolien, selon Environnement Canada.

Jusqu'en début d'après-midi, CAA-Québec avait reçu plus de 4000 demandes d'assistance, dont 600 à Québec, principalement pour des problèmes de batteries. Des effectifs supplémentaires ont été déployés pour répondre à la demande.

« Il faut savoir que dans des températures comme aujourd'hui, de moins 22 ou de moins 23 et d'un peu plus, on a besoin de trois fois plus d'énergie pour démarrer un véhicule, alors que votre véhicule vous en donne trois fois moins », précise le porte-parole de CAA-Québec, Philippe Saint-Pierre.

Celui-ci rappelle qu'il est important de brancher sa voiture pour s'assurer d'un bon démarrage. Il ajoute que « pour ceux qui ne sont pas en mesure de brancher leur véhicule, l'huile synthétique peut être un bon compromis ».

Organismes d'accueil débordés

Les organismes d'accueil pour personnes en difficultés sont fortement sollicités en périodes de grands froids.

L'accueil d'urgence de l'Armée du Salut, qui compte 12 lits, est complet. Les responsables ont dû ouvrir deux lits supplémentaires la nuit dernière. « On vit une période de débordement présentement. Nos lits sont complètement pleins. On n'a plus de place au niveau de l'hébergement en chambre ni au niveau de l'hébergement au dortoir », explique un porte-parole de l'Armée du Salut, Éric Gignac.

La Ville de Québec surveille la situation de près pour s'assurer que tout le monde ait un endroit où dormir jeudi soir. Des lits de dépannage pourraient être ouverts dans des maisons de chambre.

Québec en direct Afficher le fil complet

Facebook