Hauteur des immeubles à Sainte-Foy : la Ville refait ses devoirs

Hauteur des immeubles à Sainte-Foy : La Ville fait ses devoirs

Dans la dernière version de son programme particulier d'urbanisme (PPU) pour le plateau centre de Sainte-Foy, qu'elle doit adopter lundi soir, la Ville de Québec a décidé de revoir à la baisse la hauteur des immeubles du secteur de l'îlot Lapointe, de la route de l'Église et des secteurs des ponts et de l'avenue Charles-Huot.

Après des consultations auprès des citoyens, l'administration municipale a en effet décidé de refaire ses devoirs.

Par exemple, dans le secteur de l'îlot Lapointe, situé au sud du boulevard Laurier, la hauteur maximale des bâtiments passera de 10 à 6 étages dans la partie centrale.

Sur le côté est de la route de l'Église, entre la rue Montreuil et l'avenue de l'Isle Dieu, cette hauteur passera de 10 à 8 étages. Dans certains cas, elle passera même de 10 à 6 étages. Quant au secteur de l'avenue Charles-Huot, les édifices passeront de 6 à 3 étages.

Frédéric Paul, porte-parole du Comité de valorisation de Saint-Yves Frédéric Paul, porte-parole du Comité de valorisation de Saint-Yves

Inquiétudes

Frédéric Paul, porte-parole du Comité de valorisation de Saint-Yves, voit dans la dernière version du PPU une amélioration par rapport à ce qui avait été projeté au départ.

Il appréhende néanmoins encore une hausse du trafic de transit. « La plus grande inquiétude, surtout dans Saint-Yves, c'est par rapport à la circulation, tout l'enjeu de la circulation. On sait que le boulevard Laurier ne répond pas à la demande et le monde passe à travers le quartier résidentiel pour aller plus vite », déplore M. Paul.

De son côté, la conseillère indépendante Anne Guérette estime que la Ville de Québec manque de vision. « Je m'inquiète énormément sur les développements urbains récents », lance-t-elle.

« Je ne sais pas s'il y a des ordres de densifier au maximum, parce qu'il faut que les taxes rentrent à la Ville de Québec, mais on ne fait pas une densification qui se fait en harmonie à l'environnement », déplore Mme Guérette.

Le PPU pour le plateau centre de Sainte-Foy devrait être adopté lundi soir. Le nouveau règlement devrait entrer en vigueur à la fin du mois de mars.

Québec en direct Afficher le fil complet

Facebook