« Je ne m'ennuierai pas » de Gilles Vaillancourt, dit le maire Labeaume

Régis Labeaume lors du point de presse dans l'arrondissement de Charlesbourg à Québec. Régis Labeaume lors du point de presse dans l'arrondissement de Charlesbourg à Québec.

Le maire de Québec, Régis Labeaume, ne s'ennuiera pas de Gilles Vaillancourt et songe même à réintégrer l'UMQ à la suite de la démission du maire de Laval.

« Ce qui s'est passé à Laval fait tellement mal à la politique québécoise et depuis tellement d'années, je ne m'ennuierai pas », a déclaré samedi le maire de Québec en parlant de son ancien homologue.

Le maire de Laval a démissionné vendredi sur fond d'allégations, après 23 ans à la tête de la troisième plus importante ville du Québec.

Régis Labeaume a ajouté avoir quitté l'Union des municipalités du Québec (UMQ) à cause du maire Vaillancourt.

Rappelons que le maire Labeaume a claqué la porte de l'UMQ il y a deux ans en invoquant des questions de principe reliées à des allégations sur le maire de Saint-Jérôme.

Il affirme aujourd'hui que c'est aussi en raison de l'influence de Gilles Vaillancourt à l'UMQ et du climat qui y régnait.

« C'est un homme qui prenait beaucoup beaucoup de place. Moi, si je suis sorti, c'est probablement à cause de lui. Je n'étais pas capable [...] il en menait trop large et c'était malsain. »

Le maire de Québec n'écarte pas un retour au sein de l'UMQ étant donné que le maire Gilles Vaillancourt n'y est plus.

Régis Labeaume a été questionné sur la démission de Gilles Vaillancourt en marge d'une annonce concernant un investissement de 8,5 millions de dollars pour la construction d'un centre de gymnastique à Charlesbourg.

Québec en direct Afficher le fil complet

Facebook