Aéroport de Neuville : le ministre Lebel n'interviendra pas

Un extrait du reportage de Maxime Poiré présenté à l'émission La Facture mardi soir.

Exclusif - Le ministre fédéral des Transports, Denis Lebel n'a pas l'intention d'intervenir pour faire stopper la construction d'un aéroport à Neuville. Dans un reportage diffusé, mardi soir à l'émission La Facture, le ministre met un terme aux espoirs des opposants au projet.

Dans une déclaration exclusive, Denis Lebel affirme que son rôle en matière d'aéronautique « est de faire la promotion de l'aviation sécuritaire et non l'empêcher. » Le ministre des Transports n'a pas voulu répondre directement aux questions de l'équipe de La Facture dans ce dossier.

Cette position du ministre fédéral compromet sérieusement les efforts des citoyens qui craignent que la construction d'un aéroport dans leur municipalité affecte leur qualité de vie. Ils ont réussi ces dernières semaines à rallier plusieurs politiciens québécois à leur cause. Quatre ministres du gouvernement Charest ont récemment écrit une lettre à Ottawa pour faire part de leurs vives préoccupations dans ce dossier.

Rappelons que le promoteur Neuville Aéro n'avait aucune obligation de demander l'autorisation à la Ville ou à la Commission de protection du territoire agricole pour aménager son aéroport au beau milieu d'un champ à Neuville. Une récente décision de la Cour suprême du Canada a statué que tout ce qui touche au domaine de l'aéronautique, comme l'aménagement d'un aéroport, relève exclusivement du gouvernement du Canada.

Le reportage complet du journaliste Maxime Poiré sera diffusé à l'émission La Facture, mardi soir, à 19h30.