Encore quelques mois d'attente

Arbres coupés

Une nouvelle tuile s'abat sur la tête du promoteur qui a coupé sans permis une centaine d'arbres pour le développement d'un nouveau quartier dans le secteur de la Montagne-des-Roches, dans l'arrondissement Charlesbourg.

Le promoteur immobilier Stéphane Leboeuf, qui a coupé des centaines d'arbres illégalement, devra attendre au moins jusqu'au printemps avant de reprendre ses travaux, en raison d'une erreur dans le règlement de zonage.

La Ville de Québec doit reprendre, depuis le début, le processus de changement de zonage, ce qui entraîne d'importants délais pour le promoteur Stéphane Leboeuf.

C'est une erreur administrative qui est l'origine de toute cette histoire. Les démarches doivent être reprises dès le commencement. Il faudra donc rédiger un nouveau règlement, le soumettre pour une consultation publique, faire des modifications s'il y a lieu, l'adopter dans l'arrondissement pour ensuite l'envoyer au conseil municipal de la Ville de Québec.

« Le promoteur a présumé que le règlement serait adopté. Il a mis en vente et a débuté son projet sans avoir les autorisations nécessaires », a affirmé le porte-parole de la Ville de Québec, Jacques Perron. Le promoteur immobilier devra attendre au moins jusqu'au printemps avant de reprendre ses travaux.

La porte-parole du groupe Forêt y voir se demande comment une telle erreur a pu survenir. Selon Martine Sanfaçon, il y a lieu de se demander si la Ville n'a pas commis d'autres fautes dans ce dossier. « On a beau faire des pétitions, on a beau faire des manifestations, participer à des consultations, au bout du compte à Charlesbourg, on accumule des irrégularités. »

En complément

Québec en direct Afficher le fil complet