L'Association ontarienne des libertés civiles voit le jour

Des symboles de la justice Justice (archives)

Un nouvel organisme indépendant voué à la défense des libertés civiles vient de voir le jour en Ontario.

L'Association ontarienne des libertés civiles aura comme mission première de défendre et de promouvoir la liberté d'expression. L'organisme sera officiellement fondé vendredi, à Ottawa.

L'Association viendra en aide aux personnes parfois privées de moyens pour faire valoir leur point de vue et leurs idées. Le directeur exécutif de l'Association, Joseph Hickey, affirme que les dénonciateurs pourront frapper à sa porte.

Services aux citoyens

L'organisme a également mis sur pied un comité consultatif vers lequel un citoyen pourra se tourner pour s'exprimer librement.

Caroline Wang est membre de cette nouvelle association. Elle cite le cas d'un étudiant en neurochirurgie de l'Université d'Ottawa , Walled Alghaity, suspendu par la direction de l'établissement pour avoir dénoncé ses relations avec ses superviseurs.

Mme Wang ajoute que l'Association s'adresse aux citoyens ordinaires.

« Monsieur madame tout le monde a beaucoup moins de pouvoir que les institutions. On veut soutenir les gens qui dénoncent des injustices », explique-t-elle.

Le travail de cette nouvelle association et celui de l'Association canadienne des libertés civiles, dont le mandat est de défendre les droits et libertés de la personne, seront donc complémentaires.

D'après le reportage de René Hardy

Ontario en direct Afficher le fil complet

Facebook