La loi 115 sera abrogée

Plus de 200 enseignants d'Ottawa ont manifesté devant le Centre des congrès où Dalton McGuinty participe à une activité de financement. Manifestation d'enseignants cet automne  Photo :  Giacomo Panico

Le gouvernement ontarien confirme que la loi 115, qui impose un contrat de travail aux enseignants, sera abrogée mercredi.

Il s'agit d'une mesure symbolique, parce que le gouvernement s'est déjà servi de la loi spéciale pour imposer, au début du mois, les termes d'un contrat de travail aux enseignants du secteur public anglais qui ne s'étaient toujours pas entendus avec lui.

Les enseignants ont vu leur salaire gelé pendant deux ans et leur droit de grève suspendu. De nombreuses grèves tournantes et autres grèves du zèle avaient perturbé le milieu de l'éducation l'automne dernier.

Le gouvernement souligne que l'abrogation de la loi se veut une initiative « pour rétablir la bonne foi et la stabilité » dans les écoles de la province.

Contestation judiciaire

Plusieurs syndicats ont déjà déplacé le conflit qui les oppose au gouvernement dans les palais de justice. Les syndicats estiment que la loi 115 est inconstitutionnelle et qu'elle viole le droit de grève des enseignants.

Ontario en direct Afficher le fil complet

    Facebook