Les fêtes synonymes de tentation

L'alcool au volant

Les nombreuses fêtes de familles et soirées arrosées des fêtes sont synonymes de plaisir pour plusieurs, mais elles peuvent aussi représenter de grandes tentations.

Les personnes qui ont des problèmes de dépendance, à l'alcool par exemple, vivent souvent des moments difficiles durant cette période.

C'est le cas de Charles, un ex-alcoolique de Toronto.

Il affirme que lutter contre ses vieux démons a été un véritable calvaire à Noël.

« Ça te rend malheureux de ne pas être capable d'être avec la famille parce que tu perds le contrôle . » — Charles, ex alcoolique

Aujourd'hui, Charles a vaincu sa dépendance. Il dit ne plus être tenté de boire durant les fêtes.

Selon le docteur Bernard Lefoll, du centre de toxicomanie et de santé mentale de Toronto, les personnes qui souffrent de dépendances ont souvent besoin d'aide pour faire face à toutes les tentations qui entourent les fêtes.

L'organisme Alcooliques anonymes affirme d'ailleurs recevoir beaucoup plus d'appels durant la période.

Même son de cloche à la Maison Fraternité. L'organisme d'aide aux alcooliques d'Ottawa dit recevoir 20 % plus de patients après les fêtes.

Selon le docteur Lefoll, la période renforce la solitude de certaines personnes et l'isolement joue un rôle dans la consommation d'alcool ou de drogues.

« Les gens sont très seuls et donc déprimés, et parfois ils vont se tourner vers la consommation. » — Dr Bernard Lefoll

Il affirme que les personnes qui souffrent de dépendances devraient bien se préparer pour cette période en avertissant, par exemple, leurs proches de leur démarche.

Les hôtes, pour leur part, devraient éviter de stimuler la consommation de leurs invités, et offrir toujours des boissons non alcoolisées.

Selon un reportage de Katherine Brulotte