North Bay pourrait se tourner vers la PPO

Voiture de la police provinciale  Photo :  Yvon Thériault

La Ville de North Bay pourrait demander à la Police provinciale de l'Ontario (PPO) d'assurer la sécurité sur son territoire. Le conseil municipal a abordé la question, à la suite d'une hausse des coûts pour son service de police.

Dans l'évaluation budgétaire de 2013, la somme accordée est en hausse de 5 %.

Le conseiller municipal Mac Bain propose d'imiter d'autres villes de la province en évaluant la possibilité de se départir du service de police local pour faire des économies.

« Il est temps que North Bay réfléchisse à toutes les possibilités d'économies », croit-il.

Toutefois, son collègue Daryl Vaillancourt s'y oppose. Selon lui, la police provinciale coûtera plus cher à long terme et les citoyens auront moins de service.

« Épargner un peu d'argent aujourd'hui, pour causer du tort plus tard, je ne vois pas l'intérêt », déclare-t-il.

Les policiers de North Bay, par l'entremise de leur syndicat, s'opposent également à la venue de la PPO sur leur territoire.

Plusieurs autres villes ontariennes évaluent présentement la possibilité de se départir de leur service de police au profit de la PPO, dont la ville voisine, Nipissing Ouest.

La PPO coûte cher

Lors du plus récent congrès des municipalités de l'Ontario, la hausse des coûts de la PPO était au coeur des discussions. Des petites municipalités sont préoccupées par l'augmentation de la facture, qui pourrait atteindre 25 %.