West Quebecers ciblé par des vandales

La pancarte de West Quebecers

L'organisme West Quebecers, qui fait la promotion des droits des anglophones, est la cible de vandales à Gatineau. L'enseigne de l'association et une fenêtre de son local situé dans le secteur d'Aylmer ont été endommagées dans la nuit de mardi à mercredi. Des graffitis arborant les expressions « FLQ », « la primauté du français » et « Québec libre » ont été apposés.

Des graffitis ont été apposés sur l'enseigne et une fenêtre de l'association qui fait la promotion des droits des anglophones et dont la vice-présidente fait campagne dans le district de Lucerne.

La Ligue de défense nationale a revendiqué le geste en réaction à la devise unilingue anglaise inscrite sur les panneaux électoraux de la candidate Barbara Charlebois, vice-présidente de l'Association des West Quebecers, qui cherche à se faire élire dans le district de Lucerne.

« La place qu'a prise le français au Québec en 2009 est celle d'une langue menacée et en constante régression, qu'on veuille l'admettre ou non. Volà pourquoi la Ligue de défense nationale vous a servi un dernier avertissement », peut-on lire dans le message envoyé à West Quebecers par la Ligue de défense nationale.

Ni l'organisme West Quebeckers, ni la candidate Barbara Charlebois n'ont réagi à l'incident.

La Société nationale des Québécois de l'Outaouais (SNQO) ne cautionne pas les moyens utilisés par la Ligue de défense nationale. « C'est sûr qu'il y a des gestes plus positifs qu'on peut poser pour faire valoir les revendications. Vous l'avez vu, le débat sur la langue française c'est encore un débat très chaud, ici même dans la région, et partout au Québec. Il y a plusieurs sensibilités à ce niveau-là, il ne faudrait pas heurter personne. Je pense qu'il faut s'engager dans une voie au niveau des institutions pour faire en sorte que des modifications soient apportées à l'affichage électoral », soutient le secrétaire général de la SNQO, Marc-André Gagnon.

Une plainte pour méfait a été déposée à la police de Gatineau dans cette affaire.

Info en continu Afficher le fil complet

Facebook