Des suspects dans l'incendie du théâtre Snowdon identifiés grâce à Snapchat

Cette photo mise en ligne sur Snapchat a permis aux enquêteurs du SPVM d'identifier des suspects de l'incendie du théâtre Snowdon. Cette photo mise en ligne sur Snapchat a permis aux enquêteurs du SPVM d'identifier des suspects de l'incendie du théâtre Snowdon.

Des photos publiées sur le réseau social Snapchat ont permis à la police de Montréal d'identifier trois suspects relativement à l'incendie criminel qui a ravagé l'ancien théâtre Snowdon samedi.

Il s'agit de trois mineurs, dont deux ont déjà été avisés qu'ils seront interrogés par des enquêteurs du Service de police de Montréal. Le dernier demeure cependant recherché.

Selon le SPVM, les photos mises en ligne sur Snapchat, une application de partage de photos et de vidéos, se sont avérées suffisamment incriminantes pour ouvrir une enquête.

On y voit notamment un début d'incendie dans un conteneur à déchets contenant notamment de la styromousse.

Le théâtre Snowdon, construit dans les années 30, est considéré comme un édifice ayant une valeur patrimoniale par la Ville de Montréal en raison de son style Art Déco.

L'édifice, qui a accueilli des cinéphiles jusqu'en 1982, appartient à la Ville de Montréal depuis une dizaine d'années, mais était vacant depuis trois ans.

La Ville avait déjà envisagé de le démolir en raison des coûts importants - plus de 3 millions de dollars, selon une estimation - pour le restaurer.

Plus d'une centaine de pompiers ont été dépêchés au théâtre Snowdon samedi après-midi dans l'espoir de limiter les dégâts.

Les dommages sont néanmoins évalués à plusieurs centaines de milliers de dollars.