L'ex-maire de Montréal-Nord Gilles Deguire accusé d'agression sexuelle sur mineur

Gilles Deguire accusé d'agression sexuelle

L'ancien maire de Montréal-Nord Gilles Deguire sera accusé mercredi d'agression sexuelle et d'attouchements sur une personne mineure de moins de 16 ans.

Selon un mandat d'arrestation visé obtenu par Radio-Canada lundi, les faits reprochés se seraient produits entre le 1er décembre 2013 et le 23 octobre 2015.

On ne sait pas quand ce mandat d'arrestation a été exécuté. Pour l'heure, M. Deguire a été relâché sous promesse de comparaître.

S'il était reconnu coupable, M. Deguire, 66 ans, serait passible d'un minimum de 1 an et d'un maximum de 14 ans de prison pour chacun des chefs d'accusation.

La démission de M. Deguire de son poste de maire d'arrondissement avait été confirmée le 7 janvier dernier. Des sources avaient alors révélé qu'il faisait l'objet d'une enquête du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM).

Quelques jours plus tard, le maire de Montréal, Denis Coderre, estimait que Gilles Deguire avait « bien fait de démissionner », ajoutant que la lettre de démission de ce dernier faisait partie de l'enquête criminelle. Ladite lettre ne sera donc pas rendue publique.

Dans un souci de ne pas contaminer le processus judiciaire, Denis Coderre a mentionné lundi ne vouloir émettre aucun autre commentaire. « On va laisser les tribunaux faire leur travail », a-t-il déclaré.

Avant d'entrer en politique municipale, Gilles Deguire avait fait carrière comme policier au SPVM. Et avant de devenir maire de Montréal-Nord, en 2009, il avait été attaché politique de l'ancienne ministre libérale Line Beauchamp.