Le petit Samy espère un coeur pour la nouvelle année

Le reportage de Pascal Robidas

En cette période des fêtes, l'heure est aux réjouissances, mais ce ne sont pas tous les enfants qui rêvent d'un présent sous l'arbre. Pour certains, le plus beau des cadeaux serait la santé. Comme pour Samy, un petit garçon montréalais en attente d'une greffe de coeur.

Âgé de huit ans, Samy Benyahia souffre de la maladie de Kawasaki, un trouble cardiaque rare qui se déclare chez les jeunes enfants.

Début novembre, une opération à cœur ouvert l'a plongé dans un lourd coma qui a duré plus d'un mois. Il s'est finalement réveillé il y a quelques jours, contre l'attente de ses médecins, qui parlent d'un miracle. « C'est un cadeau inestimable », confient les parents de Samy.

Pour guérir de la maladie de Kawasaki, le garçon a toutefois besoin d'une greffe de jeune cœur. Mais les parents qui perdent leur enfant n'ont souvent pas l'instinct ou l'envie de signer pour un don d'organe.

« On a 58 % qui acceptent et 42 % de refus chez les familles qui sont approchées. Ça nous préoccupe beaucoup. On espère que ces refus vont diminuer » explique Louis Beaulieu, directeur général de Transplant Québec.

Pour Samy, qui souhaite retourner à l'école et retrouver la vie normale d'un petit garçon de huit ans, ce nouveau cœur serait le cadeau de Noël idéal.

D'après le reportage de Pascal Robidas.