Manifestation contre le développement du Nord

Manifestation contre le Plan Nord à Montréal Manifestation contre le Plan Nord à Montréal  Photo :  Marie-Laure Josselin

Quelques centaines de personnes ont manifesté contre le développement du Nord aux abords du Palais des congrès, à Montréal, où se tenait vendredi une conférence sur les ressources naturelles organisée par la Chambre de commerce du Montréal Métropolitain.

Le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) a lancé un ordre de dispersion de la manifestation au cours de l'après-midi en raison des « actes criminels » commis. Selon les autorités, trois véhicules de polices ont été endommagés, une vitrine a été brisée et des graffitis ont été dessinés sur des édifices à proximité. Personne n'a été arrêté.

Selon l'appel à la manifestation lancé sur Facebook, qui parle de solidarité avec les Autochtones, on souligne que « peu importe que l'argent aille dans les coffres de l'État québécois, canadien ou des transnationales, ce développement du Nord nous menace en tant que parties du vivant ».

« Alors que les environnementalistes répètent leurs tentatives de développement alternatif, de développement durable, de capitalisme renouvelable, nous brisons les limites du monde qui nous est imposé. Nous voulons interrompre le processus colonisateur et civilisateur qui existe depuis l'arrivée des premiers conquérants européens et qui s'accélère depuis », peut-on encore lire.

« On devrait respecter les nations autochtones qui ne veulent pas du Plan Nord. Tous ceux qui vont faire de l'argent avec ça sont en train de s'organiser. Alors, on veut leur montrer qu'il y a une résistance à ça. » — Une manifestante

Pendant ce temps, à l'intérieur du Centre des congrès, le ministre québécois des Finances, Nicolas Marceau, a annoncé la tenue d'un forum sur les redevances minières le 15 mars.