Affaire du Faubourg Contrecoeur : Martial Fillion est mort

Martial Fillion

L'un des coaccusés dans l'affaire du Faubourg Contrecoeur, Martial Fillion, est mort d'une crise cardiaque mardi. Il avait 59 ans.

M. Fillion souffrait de problèmes de santé et avait été hospitalisé il y a quelques jours.

Arrêté par l'escouade Marteau de la Sûreté du Québec, en mai 2012, il a été accusé de fraude, de complot et d'abus de confiance pour son implication dans la vente au  rabais de terrains à l'entrepreneur Paolo Catania, en 2007.

En compagnie de neuf autres coaccusés, dont l'ex-président du comité exécutif de la Ville de Montréal Frank Zampino, l'ex-directeur du financement du parti Union Montréal Bernard Trépanier et Paolo Catania, il devait comparaître en Cour supérieure, au début de mars, pour connaître la date du procès devant jury.

Directeur général de la Société d'habitation et de développement de Montréal (SHDM), Martial Fillion a été démis de ses fonctions en décembre 2008, à la suite de la publication d'un rapport de la firme KPMG révélant qu'il avait omis de consulter son conseil d'administration avant d'émettre trois chèques totalisant 8,3 millions de dollars à la firme Construction Frank Catania.

Le Faubourg Contrecoeur est un terrain de l'est de la métropole que la SHDM a vendu à Construction Frank Catania et Associés en 2007 pour qu'elle y construise 1800 logements. Le terrain a été vendu 19 millions de dollars, mais la facture du groupe Catania a été réduite de 14,6 millions en raison notamment de frais de décontamination. Cette somme a été jugée excessive par le vérificateur général de la Ville de Montréal.

Martial Fillion a aussi été chef de cabinet de l'ex-maire de Montréal Gérald Tremblay en 2001. Auparavant, M. Fillion avait aussi travaillé au sein des cabinets de l'ex-premier ministre Robert Bourassa et de l'ancien chef du Parti libéral du Québec Claude Ryan.

Avec la collaboration d'Isabelle Richer

Facebook