Intervenir auprès des itinérants

Intervenir auprès des itinérants : le reportage de Marie-Laure Josselin

« Salut Luc, on est dans le Sud, hein? » Pour chaque personne qui passe à la mission St. Michael's, dans le froid centre-ville de Montréal, Caitlin Murphy, une travailleuse sociale de 22 ans, a un bon mot.

Elle connaît le prénom d'un bon nombre de personnes. Pourtant, chaque jour, ils sont 200 à se présenter dans cet organisme communautaire vieux de 85 ans.

Depuis décembre, plusieurs organismes et des entreprises, à l'initiative de la Société de développement social de Ville-Marie, ont mis sur pied un service d'aide aux sans-abri au centre-ville pour contrer les problèmes d'itinérance. Au-delà d'une bonne soupe, d'un café, d'une douche, avec ce projet, ils auront bien plus. Ils pourront passer la journée au centre et, surtout, recevoir de l'aide médicale, psychiatrique et sociale. Le centre proposera aussi de l'art-thérapie.

On estime que les deux tiers des itinérants ont des problèmes de santé mentale et 80 %, des problèmes de toxicomanie. Très peu ont accès aux soins.

Pour la Société de transport de Montréal, partenaire du projet, la présence d'itinérants dans le métro est un « problème pour lequel il n'y avait aucune solution, ni ressources, ni compétences », a expliqué le directeur général de la STM, Carl Desrosiers.

Mais aller à la rencontre des itinérants dans le métro pour leur proposer des soins ou un repas est un travail qui doit se faire en douceur. C'est le rôle de Caitlin Murphy.

Entre la STM, le Service de police de la Ville de Montréal et Caitlin, il y a aussi un partenariat. Sur le terrain, il se fait discret. Chacun laisse l'autre travailler, mais ils n'hésitent pas non plus à s'appeler pour demander de l'aide.

La journaliste Marie-Laure Josselin a suivi Caitlin Murphy dans son quotidien, à la rencontre de Jean-Guy, Katherine, Hernandez et d'autres dont elle apprendra le prénom un peu plus tard, une fois que la relation de confiance aura été établie.

Et le sourire de Caitlin... il est aussi chaud qu'un bon café. Ouvrez grand les yeux et les oreilles...