Vision Montréal et Projet Montréal s'affrontent autour du projet Archivex

Projet Archivex à Montréal

Vision Montréal et Projet Montréal s'affrontent autour d'un projet de conversion d'un bâtiment industriel abandonné en immeuble de bureaux à proximité de la station de métro Lionel-Groulx.

Le maire de l'arrondissement du Sud-Ouest, Benoit Dorais, de Vision Montréal, est favorable au projet Archivex qui, selon lui, devrait attirer près de 2000 emplois dans le secteur.

Ce projet du Groupe Mach de Vincent Chiara avait soulevé des vagues le mois dernier. Les élus de Vision Montréal au pouvoir dans l'arrondissement avaient accusé la seule élue de Projet Montréal dans le Sud-Ouest, Sophie Thiébault, de désinformation.

En ce début d'année, Richard Bergeron affirme que, sans une meilleure planification, ce projet risque de devenir une coquille vide comme l'Îlot Voyageur et non pas créer 2000 emplois comme le laisse entendre le maire.

Richard Bergeron et Sophie Thiébaut, conseillère d'arrondissement de Projet Montréal dans Saint-Henri-Petite-Bourgogne-Pointe-Saint-Charles craignent que le promoteur ne veuille en fait construire un immeuble d'habitation au 3500, rue Saint-Jacques.

Projet Montréal affirme que si 2000 emplois sont vraiment en jeu, le nom des entreprises doit être dévoilé afin d'évaluer ce projet au mérite.

Le maire Dorais rejette la position de Projet Montréal et compte expliquer la position de l'arrondissement aux résidents du secteur le 23 janvier. 

Le conseil d'arrondissment décidera par la suite de la tenue d'un référendum ou de l'abandon du projet actuel.

« Les craintes et les préoccupations des citoyens ont été prises en compte dans l'élaboration du projet, tant lors de la consultation publique élargie sur le projet lui-même qu'au cours de la planification des aménagements prévus pour la création du terminus d'autobus Lionel-Groulx. » — Véronique Fournier, conseillère municipale de Saint-Henri-Petite-Bourgogne-Pointe-Saint-Charles 

Le promoteur Vincent Chiara, du Groupe Mach, se dit prêt à modifier son projet, si nécessaire.

Facebook