Montréal suspend l'ingénieur Gilles Vézina

Gilles Vézina Gilles Vézina

La Ville de Montréal a annoncé lundi par voie de communiqué la suspension sans solde de Gilles Vézina, ingénieur à la Direction des infrastructures.

L'administration municipale a ajouté que la suspension de Yves Themens, Michel Paquette et François Thériault, annoncées début octobre, est désormais sans solde.

Ce faisant, la Ville de Montréal dit prendre « acte des allégations faites devant la commission Charbonneau concernant la participation alléguée de fonctionnaires municipaux à des stratagèmes de corruption ou de collusion liés au domaine de la construction ».

Le communiqué de la Ville souligne par ailleurs que l'enquête interne amorcée le 2 octobre par le Service du contrôleur général se poursuit.

Gilles Vézina, un nom entendu à la commission Charbonneau

Devant la commission Charbonneau, l'ancien ingénieur Luc Leclerc a parlé de la « complicité tacite » de son supérieur immédiat Gilles Vézinades et des surveillants de chantier François Thériault et Michel Paquette.

Même s'il a admis n'avoir jamais vu M. Vézina recevoir de l'argent, Luc Leclerc a indiqué que celui-ci participait à des activités organisées par des entrepreneurs et recevait des bouteilles de vin de ces derniers.

Élio Pagliarulo, un ancien ami et associé de Paolo Catania, a lui aussi évoqué le nom de Gilles Vézina, affirmant qu'il était traité avec beaucoup d'égard lors de fêtes organisées par les Catania.

Gilles Vézina pourrait être le prochain témoin de la commission Charbonneau, dont les travaux reprendront lundi prochain. Il était présent dans la salle d'audience lors du témoignage de M. Leclerc.