Plateau-Mont-Royal : augmentation importante du prix des vignettes de stationnement

Le maire de l'arrondissement du Plateau-Mont-Royal, Luc Ferrandez, à droite sur la photo. Le maire de l'arrondissement du Plateau-Mont-Royal, Luc Ferrandez, à droite sur la photo.

Le prix des vignettes de stationnement va presque doubler l'an prochain dans l'arrondissement du Plateau Mont-Royal.

Les droits de stationnement passeront de 75 $ à 140 $ par année, soit une augmentation de 87 % du prix de la vignette de stationnement. Cette mesure est destinée à renflouer le déficit budgétaire de l'arrondissement.

L'administration du maire de l'arrondissement, Luc Ferrandez, prévoit aussi fermer plus tôt les piscines intérieures du Plateau-Mont-Royal pour équilibrer les finances de l'arrondissement.

Ces deux mesures doivent permettre à la mairie d'éviter la fermeture, en 2012, de la piscine Schubert, sur le boulevard Saint-Laurent. Des citoyens s'étaient mobilisés ces dernières semaines pour préserver cette piscine publique intérieure.

La piscine Schubert évite la fermeture

Jeudi soir, le maire Luc Ferrandez a reconnu devant une salle comble que les moyens de pression en faveur du maintien de la piscine Schubert avaient porté leurs fruits.

La piscine Schubert La piscine Schubert

De nombreuses personnes avaient signé la pétition de l'Association récréative Milton-Parc, qui organise les activités à la piscine. Il a par conséquent annoncé que son administration renonçait à fermer la piscine Schubert, à la grande joie des personnes présentes.

« On a eu plus de 3000 signatures en une semaine, c'est incroyable, en plus de ça, la salle était comble ce soir... nous sommes vraiment contents », a déclaré Elianne Carrier, coordonnatrice à l'Association récréative Milton-Parc.

400 000 $ à trouver

L'arrondissement ne réalisera cependant pas les 400 000 $ d'économie annuelle prévus après la fermeture de la piscine Schubert.

Pour y parvenir, il compte réduire ses dépenses en fermant plus tôt les piscines intérieures l'été, soit en juillet et août, mais surtout en augmentant du près du double le prix des vignettes de stationnement pour les résidents de l'arrondissement.

Le maire Ferrandez a défendu la mesure en expliquant que les automobilistes paient encore plus cher dans d'autres villes du pays leurs droits de stationnement.

Le chef du parti Projet Montréal, Richard Bergeron, a expliqué pour sa part qu'il y avait encore moyen de faire marche arrière sur ce budget si ses concitoyens faisaient pression sur l'administration Tremblay pour mieux financer les arrondissements.

Le budget 2012 de la Ville de Montréal sera déposé le mois prochain et adopté en décembre.

D'après un reportage de Benoît Chapdelaine

Info en continu