Des « guichets uniques » pour soutenir les proches aidants

Proche aidant Trois régions auront leur carrefour de soutien pour les aidants naturels dans un premier temps : les Laurentides, le Bas-Saint-Laurent et la Montérégie

La ministre responsable des Aînés, Marguerite Blais, officialise la création des Carrefours de soutien, qui auront pour mission d'offrir des fonds et des services aux aidants naturels.

Les aidants naturels pourront compter sur une nouvelle instance pour obtenir des services avec la création des « carrefours de soutien », en Montérégie, dans le Bas-Saint-Laurent et dans les Laurentides.

Dans un premier temps, trois régions du Québec auront un tel Carrefour, que la ministre Blais décrit comme étant « un guichet unique qui va faire en sorte que l'aidant obtienne rapidement de l'information, de la formation, du répit ». Ce sont les régions des Laurentides, du Bas-Saint-Laurent et de la Montérégie.

La ministre Marguerite Blais La ministre Marguerite Blais

En 2011, six autres régions auront leur Carrefour de soutien et, en 2012, ces points centraux de service seront instaurés dans neuf autres régions. « On va ouvrir un dossier pour suivre l'aidant au même titre que l'aidé et lui permettre de jouer son rôle le plus longtemps possible auprès de la personne qu'il aime », a expliqué Marguerite Blais.

Les Carrefours de soutien aux aidants disposeront aussi de ressources financières. Ils les redistribueront aux organismes des régions qu'ils couvrent, toujours dans le but de mieux encadrer les proches qui s'occupent d'un malade. Le programme l'Appui pour les proches aidants, qui chapeaute la création de ces carrefours, bénéficie de l'aide gouvernementale, mais aussi de celle du privé. La Fondation de Lucie et André Chagnon, par l'entremise de leur société familiale Sojecci ll participe également au financement de ces mesures d'aide.

Info en continu