Gérald Tremblay C'est évident que je suis très déçu. D'autant plus qu'on s'attendait à pouvoir discuter du projet et de prendre connaissance des données financières, c'est ce qu'on avait convenu avec la ministre. Mais il faut croire que le ministère des Transports, comme il le fait maintenant depuis 2007, garde toute l'information pour lui-même et prend des décisions sans qu'on puisse partager l'information.

Gérald Tremblay