Déneigement raisonnable

Christian Latreille s'entretient avec David Weinstock du Centre de recherche en éthique sur un accommodement convenu avec les juifs hassidiques.

À Outremont, il semble que des raisons religieuses ont motivé une décision de l'arrondissement de ne pas effectuer de déneigement dans un secteur précis entre le vendredi soir et samedi soir.

Afin d'accommoder ses résidents hassidiques, l'arrondissement d'Outremont n'effectue pas le déneigement entre le vendredi soir et samedi soir, jour du sabbat.

En effet, la neige n'est pas chargée le jour du sabbat dans un quadrilatère précis afin d'éviter aux juifs hassidiques du secteur d'avoir à choisir entre une contravention ou le non-respect de leurs croyances religieuses, puisqu'il leur est interdit de conduire leur véhicule cette journée-là.

En 2003, les tribunaux ont statué que les motifs religieux ne pouvaient pas soustraire la communauté hassidique aux règlements sur le stationnement.

Mais dans cet arrondissement où les relations avec la communauté hassidique ne sont pas simples, l'affaire dérange. La seule conseillère d'opposition, Céline Forget, affirme que l'arrondissement fait preuve de laxisme.

« L'accommodement [...] doit être basé sur une impossibilité de faire autrement. Et cette étude-là des cas n'est pas faite avec assez de sérieux à Outremont. [F]inalement tout ce qui est demandé par les lobbyistes hassidiques est accepté. » — Céline Forget

L'arrondissement pense que ça ne compromet pas le ramassage de la neige.

« [Que la neige] ne puisse pas être ramassée un samedi, le jour du shabbat, est insignifiant. Ça n'a pas d'impact sur la capacité de ramasser la neige rapidement. » — Louis Moffatt, conseiller d'arrondissement

Le règlement existe depuis une vingtaine d'années. L'arrondissement affirme que, pour l'instant, il n'est pas question de l'abroger.