Les restes d'Ike touchent le pays

Radio-Canada avec La Presse Canadienne
Conséquences du passage d'Ike sur Montréal Des bourrasques de 80 kilomètres à l'heure ont cassé des branches et provoqué des pannes dans la région de Montréal.

L'ouragan Ike, qui s'est transformé en tempête en montant vers le nord, est venu rendre son dernier souffle au Québec et en Ontario.

Des fortes pluies jumelées à de fortes bourrasques de vent frappent le Québec et l'Ontario, causant des inondations, des pannes de métro et privant des milliers d'abonnés d'électricité.

De fortes pluies jumelées à de fortes bourrasques de vent ont frappé les deux provinces, privant des milliers d'abonnés d'électricité. Le mauvais temps a également causé des pannes de métro à Montréal et des inondations dans la région de Québec.

Pannes de courant

À 14 h, lundi, 1000 abonnés étaient toujours privés de courant en Montérégie et 1000 en Estrie. Hydro-Québec affirme que le courant devrait être rétabli chez 80 % d'entre eux d'ici 18 heures. À Montréal, le courant était rétabli sur l'ensemble du territoire en fin d'après-midi.

Au plus fort des pannes, 19 000 foyers ont été privés de courant à Montréal, 10 000 en Montérégie et 1700 à Laval. Des branches poussées par le vent et les fils électriques seraient à l'origine des pannes.

Dans la région de Québec, les fortes pluies tombées dimanche soir ont causé de nombreuses inondations dans des sous-sols de résidences. La pluie a également affecté le réseau routier. Des voitures ont été complètement submergées sur la 3e avenue, sous le viaduc de l'autoroute de la Capitale. Cette dernière a aussi été fermée en raison d'un refoulement d'égout.

En Ontario, Ike a privé d'électricité plus de 25 000 foyers. Hydro One estime que le courant dans ces secteurs ne sera rétabli qu'à la fin de la journée de lundi. Un avertissement de vents violents demeure en vigueur dans la région de Kingston, et plusieurs municipalités de la région de Toronto demeurent sur le qui-vive en raison de risques d'inondations.

Le métro paralysé

metro

Par ailleurs, le taux d'humidité extrêmement élevé serait à l'origine d'une panne du métro de Montréal qui a eu lieu lundi matin, sur la ligne orange. Selon la Société de transport de Montréal, la STM, le haut taux d'humidité qui a frappé la ville dans les derniers jours a causé des problèmes d'alimentation électrique.

La panne d'une durée d'environ une heure est survenue à l'heure de pointe. Elle a entraîné une interruption de service aux 31 stations de la ligne orange, entre Laval et l'arrondissement de Saint-Laurent, à Montréal. Vers 10 h 25, le métro a de nouveau été interrompu sur cette ligne entre les stations Lionel-Groulx et Côte-Vertu.

Plus tôt en journée, le réseau avait été affecté par deux autres pannes. Le service avait été interrompu entre les stations Snowdon et Bonaventure, avant d'être rétabli. Une interruption avait ensuite été annoncée entre les stations Villa Maria et Côte-Vertu, avant de toucher l'ensemble de la ligne orange.

L'humidité a aussi causé un ralentissement de service sur la ligne bleue, qui est privée de deux trains que les opérateurs n'ont pas réussi à faire démarrer. La STM prévoit que les deux trains pourront fonctionner à la fin de la journée.

La Société estime d'ailleurs que le service sera entièrement rétabli pour l'heure de pointe de fin de journée.

info en continu

mercredi 17 décembre

Facebook