Radio Première Chaîne

Sacres et jurons, une façon de parler

[Rencontres]

17 mars 2009

Sacres et jurons, une façon de parler


Affranchissement face à l'Église, affirmation nationale, élan de protestation ou de provocation, les sacres, bien qu'ils dérangent, font bel et bien partie de notre « patrimoine langagier ». 
 
Dans les années 70 et 80, historiens, linguistes et ethnologues se sont penchés sur l'usage, l'origine et la portée symbolique des sacres dans le langage populaire. À cette époque, les sacres sont sortis des quartiers populaires pour occuper la scène publique et artistique.  
 
René Hardy, professeur d'histoire de l'Université du Québec à Trois-Rivières aujourd'hui à la retraite, s'est intéressé, lui, aux origines des blasphèmes religieux, à leur usage et à leur prolifération dans le langage.  
 
Il y consacre un chapitre dans le livre Contrôle social et mutation de la culture religieuse au Québec (1830-1930), paru aux Éditions du Boréal en 1999. Écoutez » Commentez »

Vos commentaires

(1 commentaire)



21 mars 2009

Bonjour, 
Je suis étudiant de français et j'ai intérêt à tous les niveaux de la langue. 
Les jurons, vus du côté intellectuel, sont très interessants. 
Ici en Valence le blasphème est très attachée à notre culture. 
PS:Merci de votre émission.

Joan Crespo
Valence (Espagne)