Accueil
Le jeudi 20 novembre 2008
 

0 h 38 - Logiciel
Microsoft prépare un antivirus gratuit pour 2009
Pour ceux qui sont à la recherche d'une alternative à l'antivirus AVG, et qui ne veulent pas migrer vers l'environnement Mac ou Linux, sachez que Microsoft proposera dans quelques mois un nouvel antivirus gratuit. L'entreprise vendait déjà depuis deux ans une trousse de sécurité baptisée Windows Live OneCare, mais voilà que Microsoft change de stratégie pour concurrencer plus agressivement les Symantec et McAfee de l'univers PC.

À compter de la fin du mois de juin, la trousse Windows Live OneCare prendra le chemin des poubelles pour être remplacée par un nouvel outil de sécurité baptisé Morro. Souhaitons maintenant que le nouvel antivirus soit plus fiable que l'ancien, car celui-ci avait fait piètre figure lors d'un banc d'essai comprenant une quinzaine de logiciels antivirus. L'antivirus One Care de Microsoft avait échoué devant les autres ne détectant que 82 % des virus soumis lors du test comparatif.

Commentez cette nouvelle
Commentaires
20 novembre 2008 - 7 h 04
volontaires ou cobayes
les premiers utilisateurs seront en fait des cobayes. Souhaitons leur un meilleur score que 82%.


Envoyé par paul
20 novembre 2008 - 7 h 36
Antivirus efficace et vraiment gratuit?
C'est bien que Microsoft songe à offrir un antivirus gratuit mais sera-t-il vraiment gratuit et efficace? Souvent on propose un antivirus gratuit mais n'est fourni qu'en format d'essai et ne donne pas accès à toutes les fonctions. Pour avoir les autres options, faut alors acheter la version complète.

Quant à l'efficacité, il est très difficile de trouver un vrai bon antivirus. On n'a qu'à regardé ce qui est arrivé aux utilisateurs de AVG qui était pourtant très bon. Je dois dire que je l'ai échapé belle car j'utilisais AVG il y a quelques mois. J'ai ensuite changé pour Avast qui semble faire la job, pour le moment. Finalement, on a bien vanté Norton mais il est payant et n'est bon que pour un an, faut ensuite payer de nouveau.

Par ailleurs, il arrive qu'il ne soit pas compatible avec notre fournisseur Internet. J'avais déjà acheté un Norton mais cette version n'était pas compatible avec le Sympatico du temps, j'avais donc dépensé cet argent pour rien, sans compter que Sympatico avait son propre système antivirus qu'ils voulaient vendre!!!!


Envoyé par Babysou21
20 novembre 2008 - 7 h 49
Dumping...Dumping...
Outils gratuits offert par le manufacturier VS compétition avec produit payant.

On comprends que pour le défragmenteur de disque inclus avec Windows, on a toujours le choix d'aller vers la compétition pour avoir plus de "goodies" (automatisme par exemple) et payer pour cela.

Mais dans le cas d'un A/V gratuit, est-ce qu'on veut vraiment faire confiance à un outil qui pourrait "être bas de gamme" dans le contexte d'un logiciel qui nous protège ?

Tout comme pour le Windows Server 2008 avec son Hyper-V gratuit. Encore et toujours de la stratégie Micro$oft afin de détruire tout compétiteur...


Envoyé par Kusanagi
20 novembre 2008 - 10 h 52
82%
Je ne sais pas ou vous trouver ce chiffre de 82% AV Comparatives ne donne pas Microsoft One Care comme plus mauvais que bien d'autres de 'renom'

> www.av-comparatives.org


Envoyé par marc
20 novembre 2008 - 11 h 24
D'où ca vient...
J'évoquais les résultats d'un grand test comparatif de l'an dernier.


Envoyé par Bruno Guglielminetti
20 novembre 2008 - 11 h 24
Normalement
Incompétence pure et flagrante . Voila les mots qui me viennent que je vois le nom Microsoft .

Un antivirus qui n'atteind que 82% . Un antivirus construit par une entreprise qui a elle même bâtis le système et qui possède le code source et qui n'arrive pas à produire des outils performant sur sa PROPRE plateforme . Une entreprise qui n'arrive pas a maitrisé sont propre logiciels comment appellent t'ont cela ?

Pour la sauvegarde de ficher et les point de montage faut regardz ailleur , pour un entretient de disque et de base de registre il faut encore regarder ailleur pour un antivirus , il faut regarder ailleur . Avec tout cela

Regardez donc vers un autre système .

Des systèmes ou généralement pour certain coute 3x rien (gratuit) et qui maitrise toutes les avenues du code et d'autre qui démontre autant de flexibilité à coût égal


Envoyé par Stvcc
20 novembre 2008 - 14 h 21
Antivirus
Je vois ceci dans la colonne de droite du Carnet, sur les pages de commentaires (là où on voit le calendrier normalement) :
 
Active Server Pages error 'ASP 0115'
Unexpected error
/util/500_100.asp
A trappable error (C0000005) occurred in an external object. The script cannot continue running.
Active Server Pages error 'ASP 0115'
Unexpected error
/radio/techno/include-colonne-droite.asp
A trappable error (C0000005) occurred in an external object. The script cannot continue running.
 
Est-ce un virus ?



Envoyé par Gilles
20 novembre 2008 - 16 h 58

Disons que cet anti-virus sera certainement plus visé étant de signature Microsoft...


Envoyé par Nick
20 novembre 2008 - 20 h 03
le maillon faible..
Microsoft prend la sécurité au sérieux et n'aime que l'on lui fait porter le blâme pour tous les maux des PC.. vs MAC vs LINUX. En fait, Microsoft constate qu'il y a sur la toile, sur la planète informatique plusieurs PC à risque. Notamment ceux des gens moins fortunés ou encore novices qui n'installe pas ou possède une protection limitée.

L'idée (tel un vaccin) est d'offrir une solution viable de base pour limiter l'action des virus. Le meilleur exemple du changement de cap cher Microsoft est le XP SP3 qui n'est en fait que la portion de sécurité de Vista pour les retissant du changement. Et que dire de Windows live Mail qui remplace le Outlook express (pas très sécure)...

bonne vaccination!

AVAST, SPY-BOT, SPYWARE_BLASTER, AVG ANTISPYWARE etc..


Envoyé par atarist
21 novembre 2008 - 10 h 10
Microsoft antivirus?
Microsoft développe un nouvel antivirus?

Eh bin! Je ne savais pas que Microsoft voulait supprimer tous les installations de Windows à travers le monde....en effet, Windows c'est un virus...


Envoyé par max
22 novembre 2008 - 15 h 36
LA REPONCE DE AVG A MICROSOFT
REGARDER LE COMMUNUQUER DE PRESSE DE AVG QUE J'AI TROUVER JE NE TRAVAILLE NI POUR AVG ET NI POUR MICROSOFT

l'attention aux rédacteurs spécialisés dans les domaines des affaires et des technologies:

AVG prévoit des moments difficiles pour Microsoft et son logiciel antivirus gratuit
<<
AVG réagit à l'annonce du lancement d'une reproduction de son logiciel
antivirus par son concurrent Microsoft
>>

AMSTERDAM, Pays-Bas, le 21 nov. /CNW/ - AVG, fournisseur mondial de
logiciels de sécurité Internet et d'antivirus qui compte plus de 85 millions
d'utilisateurs dans 167 pays dans le monde, a réagi aujourd'hui à l'annonce
d'un logiciel antivirus gratuit par Microsoft dont le lancement est prévu pour
la mi-2009.
AVG, qui offre depuis huit ans des logiciels antivirus gratuits à ses
utilisateurs dans le monde, a fait remarquer les nombreuses difficultés
auxquelles Microsoft fait face en prenant en charge un produit logiciel
antivirus, principalement les frais généraux énormes que ce logiciel encourra
pour le service à la clientèle et le service de soutien technique, ainsi que
pour la gestion des produits et des mises à niveau en cours.
Selon AVG, Microsoft sera également probablement aux prises avec les
contrecoups importants de l'insatisfaction des partenaires intermédiaires,
dont les marges et les ventes unitaires seront réduites considérablement à la
suite du lancement de ce produit gratuit.
"Depuis plus de huit ans, AVG reconnaît la menace mondiale croissante des
logiciels malveillants, et y répond, en offrant un outil complet gratuit
visant à combattre les virus informatiques, les logiciels espions et les
menaces en ligne", a affirmé J.R. Smith, président et chef de la direction de
la compagnie. "Microsoft suit clairement nos traces, ce qui permettra
certainement de contribuer à la lutte contre les menaces simples et moins
évoluées. Cependant, en réalité, cette situation est une menace pour la
rentabilité de Microsoft et ses relations avec ses partenaires
intermédiaires."
AVG a également souligné les problèmes qu'aura Microsoft à avancer à la
même allure que la prolifération croissante des nouvelles menaces
électroniques qui font de plus en plus de ravages. En effet, Microsoft se fie
souvent aux mises à jour "Patch Tuesday" mensuelles afin d'actualiser son
produit antivirus actuel, laissant ainsi les utilisateurs d'ordinateur
vulnérables aux réseaux de zombies et aux autres attaques malveillantes.
Encore plus important, le logiciel antivirus gratuit de Microsoft comportera
des options encore moins protectrices que son produit actuel OneCare,
augmentant ainsi la vulnérabilité des ordinateurs des utilisateurs aux virus
et aux autres menaces à prolifération rapide.
Les statistiques mettent en lumière ce problème de plus en plus présent.
Les infections informatiques par des logiciels espions augmentent de façon
exponentielle. L'équipe de recherche interne d'AVG constate que 50 000
variantes sont lancées chaque jour, ce qui démontre une fois de plus la
nécessité de recourir à une protection en temps réel.
La fonctionnalité LinkScanner d'AVG assure une protection à la minute
contre les dernières menaces. De plus, les logiciels antivirus primés d'AVG
sont depuis longtemps reconnus comme des produits qui assurent un niveau
maximal de sécurité informatique et de protection électronique, et ce, au
moyen d'une quantité minimale de ressources.
Du point de vue de la protection mondiale, AVG profite d'une forte
présence dans les marchés établis et émergents. Le plan de croissance
stratégique de la compagnie comprend le lancement de plusieurs nouvelles
versions en langue maternelle de ses programmes antivirus au cours des
prochaines semaines. En outre, la communauté mondiale d'assistance à
l'utilisateur de la compagnie, qui comprend des particuliers et des petites
entreprises de 167 pays différents, continue de croître comme le seul
véritable réseau d'"auto-assistance" de l'industrie.
"La convivialité et la simplicité exceptionnelles des produits d'AVG sont
depuis longtemps un solide argument de vente, fournissant ainsi une sécurité
accrue et plus de fonctionnalités solides à un coût de loin inférieur à celui
des produits logiciels antivirus de Microsoft", a ajouté M. Smith. "En cette
période de ralentissement économique, nos revendeurs apprécient les marges de
produit solides que nous offrons ainsi que la vitalité de notre communautés
d'utilisateurs finaux pour stimuler leurs chiffres de ventes futurs."

A propos d'AVG Technologies

AVG est un chef de file mondial des solutions de sécurité, protégeant
plus de 85 millions de consommateurs et petites entreprises dans 167 pays de
la fréquence de plus en plus élevée des menaces électroniques, des virus, du
pourriel, et des pirates informatiques sur Internet. AVG, dont le siège social
se trouve à Amsterdam, possède près de deux décennies d'expérience dans la
lutte contre la cybercriminalité et l'un des laboratoires les plus raffinés
qui soient pour détecter, anticiper et contrecarrer les menaces électroniques
de partout dans le monde. Son modèle logiciel téléchargeable gratuitement en
ligne permet aux utilisateurs néophytes d'obtenir une protection antivirus de
base et puis de passer, de façon simple et peu coûteuse, à des versions
améliorées en termes de protection et de sécurité dans les environnements
mono-utilisateur et multi-utilisateurs. Près de 6 000 revendeurs, partenaires
et distributeurs dans le monde font équipe avec AVG, y compris Amazon.com,
CNET, Cisco, Ingram Micro, Play.com, Wal-Mart, et Yahoo!. Pour de plus amples
renseignements, veuillez consulter le http://www.avg.com.





Envoyé par marc lessard
2 janvier 2009 - 11 h 56
logitiel
je veux avoir votre suggestion au sujet d un logiciel antivirus gratuit que je veux installé sur mon ordi pour enlevé les chevals de troie et le protéger contre tout les espions mercie. J'attends votre réponse. Merci bien a vous.


Envoyé par stevensimard





Recherche

25 Janvier 2010
 Durée : 00:06:30
28 Novembre 2009
 Durée : 00:13:46
11 Novembre 2009
 Durée : 00:19:52
11 Novembre 2009
 Durée : 00:33:54
10 Novembre 2009
 Durée : 00:14:36
Toutes les entrevues


Radio-Canada n'assume pas la responsabilité du contenu des sites extérieurs