Accueil
Le jeudi 29 mai 2008
 

16 h 44 - Justice
Demande de recours collectif contre Bell
Après avoir déposé une requête devant le CRTC pour exiger que Bell cesse de ralentir délibérément le trafic Internet de ses abonnés, l’Union des consommateurs et une consommatrice de Montréal demandent maintenant à la Cour supérieure du Québec d’autoriser un recours collectif contre Bell au nom de tous les consommateurs du Québec abonnés, avant ou après le 28 octobre 2007, au service d’accès Internet ADSL de l'entreprise.

L’organisme de défense des droits des consommateurs demande à la Cour supérieure de déclarer illicite la pratique de ralentissement du transfert de données pratiquée par Bell. De plus, l'organisme demande de condamner Bell à rembourser ses centaines de milliers d’abonnés à qui l'entreprise n'offrirait pas ce pour quoi ils paient. Un remboursement qui signifie 80 % du montant de leur abonnement mensuel.

Dans son document, l’Union des consommateurs souligne que Bell fait la promotion de ses services en mentionnant « une vitesse constante, un accès toujours rapide, sans ralentissements frustrants, même aux heures de pointe » alors que l'opérateur freine délibérément la vitesse de transfert de données des abonnés aux heures de pointe.

La requête demande donc de condamner Bell à verser à chacun des membres du recours collectif, 600 dollars en dommages pour les fausses représentations qu’elle leur a faites sur la vitesse constante du branchement Internet et d’ordonner à Bell de cesser ses atteintes au droit à la vie privée des consommateurs. En ce sens, les plaignants demandent à ce que Bell soit condamner à leur verser 1 500 dollars de dommages pour l’atteinte à leur droit à la vie privée.

L'Union des consommateurs rappelle que Bell utilise la technologie Deep Packet Inspection pour inspecter les données des utilisateurs et gérer le trafic Internet. Une atteinte au droit à la vie privée des abonnés selon l'organisme de défense des consommateurs.

C'est le cabinet d’avocats Unterberg, Labelle, Lebeau qui représente l’Union des consommateurs et Myrna Raphael, la consommatrice désignée, dans cette démarche devant la Cour supérieure. L’Union des consommateurs invite les abonnés de Bell à laisser leurs coordonnées pour obtenir des informations sur les prochains développements du dossier.

Commentez cette nouvelle
Commentaires
30 mai 2008 - 0 h 44
Bravo!
Il faut continuer le combat contre cette grosse "BéBELL" qui ne respecte ni rien ni personne.

Et tant qu'à y être, on pourrait intenter un recours contre le CRTC qui fait le dos rond devant les bassesses de SYMPATICON et ASS.

Quel monde!

Luco


Envoyé par Luco
30 mai 2008 - 7 h 39
Faut-il s inscrire
Y a t il un endroit ou il faut s inscrire dans le cadre de ce recours collectif. Ont ils commence a amasse une liste de plaignant.


Envoyé par Mandemoil
30 mai 2008 - 10 h 31
L'union cé la force
Enfin on va se faire entendre nos voix par des juges et par du monde assez con qui pensent qu'avec Bell on va a voir le "service" le plus robuste qui soit quand ils ne tiennent même po leur promesses.

Mais c'est où qu'on s'inscrit les boys? Come-on!

L'affaire du remboursement je trouve intelligent,surtout quand je me suis trouvé une facture de 250$ de sympatico quand sa faisait 1 an que j'avais changé mon ISP par la fibre optique.

J'ai du appeller 7 fois aux bureaux de trésorie de Bell (ceux qui gèrent l'argent dans la compagnie) je leur ai menacé de les trainer en cour s'ils me donnent po mon chèque de 250$ et j'au mon chèque le lendemain!




Envoyé par blackzero
30 mai 2008 - 11 h 32
Fini le pain blanc....
C'est "Bell" et bien fini l'ère du pain blanc pour Bell où tout est permis, en riant quasiment du consommateur... on peut dire qu'avec ce recours et les autres plaintes, le tout associé à la perte vertigineuse de clients dans à peu près tous les secteurs de services qu'offre Bell, ça commence à sentir la soupe chaude un peu pour le géant.... hein les castors ?

Vive les enchères aux fréquences pour de meilleurs services sans-fil et plus de concurrence en général dans le milieu des télécom !


Envoyé par Thierry
31 mai 2008 - 6 h 16
Scandaleuse Bell
Les pratiques de Bell sont vraiment scandaleurses! Étrangement, je dois dire que je n'étais pas au courant de cette pratique du ralentissement délibéré de l'accès Internet jusqu'à ce matin.

Cependant, je m'en doutais... Il y a environ 2 semaines, une représentante de Bell a communiqué avec mois pour me vendre un service d'accès à Internet plus rapide. Je lui avais fait la remarque que cela ne m'intéressait pas car le système haute vitesse fonctionnait mal, qu'il y avait souvent des pannes et que je me demandais si par hasard Bell ne ralentirait pas délibérément l'accès pour justement vendre les services dont elle faisait la promotion. J'avais ajouté que je pensais plutôt à changer de founisseur...

Je ne saurais dire si cette situation a été dénoncée récemment dans les journaux mais cela devrait se retrouver à la une des médias écrits... même s'ils en ont peut-être déjà fait la mention dans leur journal. La population doit connaître la situation et faire en sorte que cessent les pratiques frauduleuses de Bell.


Envoyé par Jocelyne
31 mai 2008 - 12 h 43

Lâchez donc Bell avec ces histoire de services, vitesse et d'accès. Bell est une entreprise de marketing qui accessoirement offre un service internet. Ils mettent tout leur argent en pub et en élevage de castors qui parlent alors faut pas leur en vouloir si leur réseau est mal gèré.


Envoyé par Castor moche
31 mai 2008 - 19 h 27

Y'a t'il un recours collectif contre Bell au Ontario?
J'aimerai bien savoir.


Envoyé par Toronto
1 juin 2008 - 8 h 08
Les castors se sont faits prendre
J'espère que ce recours collectif va faire réfléchir non seulement les castors, mais aussi les lézards de telus et tous les autres.....

Michel Sept-Îles

Ps: Je souhaite que les membres de ce recours collectif gagnent leur cause.

Bonne chance les amis....


Envoyé par Le Pic
1 juin 2008 - 10 h 00
Sonner le glas de
Il fallait bien un jour que la clientèle se fâche!

Quiconque a passé plus d'une demi-journée au téléphone avec l'enfilade étourdissante d'agents, de superviseurs (et de communications coupées) pour régler un problème ou faire valoir leur droit, se rend bien compte du dédale Kafkaïen qui a été mis en place pour berner le client, et l'avoir à l'usure! Mais ce que j'aimerais savoir, en attendant que les gens s'inscrivent, c'est si Bell a émis un commentaire à ce sujet, ou même reconnu sa mauvaise pratique ?


Envoyé par Guillaume
1 juin 2008 - 15 h 36
Diviser pour mieux régner.
J'espère que les gens vont se renseigner avant de s'abonner à n'importe lequel des services de Bell.

À chaque appel que vous ferez chez Bell après bien sûr être abonné, vous êtes certain de passer beaucoup de temps au téléphone pour quelque information qu'il soit et ce sans jamais avoir la réponse qu'il vous faut car chez Bell on s'assure de vous transférer d'un agent à l'autre, sous prétexte que ce n'est pas le bon département et vous font patienter jusqu'à ce que pour perdez cette patience pour finalement vous dire qu'il est impossible que l'on vous est dit cela ou encore qu'il y a certainement eu une erreur et que malheureusement vous ne pouvez résilier le contrat car vous devrez payer une pénalité et ils se feront un plaisir de vous envoyer de nombreuses factures avec menaces de frais supplémentaire ou poursuite. Essayer juste pour la satisfaction personnelle de parler à un ou une surpeviseur ou simplement de demander une adresse de Bell pour faire une plainte. Bonne chance.

Alors si vous avez plusieurs heures, journées à perdre alors faite affaires avec Bell et vous serez servit à souhait. Et en terminant lorsque l'on vous dit que votre appel peut être enregistrée pour des raisons de contrôle et bien essayez donc de demander de retracer une seule de vos communications. Encore une fois bonne chance. 'Votre appel est très important pour nous, mais sutout votre patience'!!!


Envoyé par Dany Lalancette
1 juin 2008 - 23 h 33
Bravo il faut continuer
Moi pour ma part j'ai eu plusieurs problème avec bell, il m'ont téléphoner une belle journée d'été pour m'offrir une offre assez alléchante pour je quitte vidéotron pour leur service car il me disais que j'aurais les mêmes services que j'avais et plus pour moin cher je payais 94$ tout inclus avec vidéotron et il m'offrais entre environ 82$ / mois alors je me suis dit pourquoi pas mais après plusieurs services mal installer etc.... il se sont peter le nez dans la porte pour instaler un service d'onc j'avais pas céduler pour cette date car j'étais en vacance et ils ont canceller ma commande parce que j'étais pas la et ensuite quand j'ai replacer la commande c'étais plus le même prix qu'on m'avais dit au téléphone et la j'ai demander une enquête qui n'as jamais été rendu et j'ai du téléphoner et perdre mon temps a plusieurs reprises pour finalement me dire qu'il ne pouvais rien faire mais tout ca a durer assez longtemps alors c'est quoi mes recours ?????

Je veux vraiment briser le contrat mais la comment je peux me battre tout seul et j'ai d'autre chose a faire que de passé mon temps a me battre. Merci! Moi je suis derrière vous a 100% Caroline.


Envoyé par Caroline
2 juin 2008 - 11 h 04

Au moins Bell respecte votre vie privée


Envoyé par F.D.
2 juin 2008 - 12 h 02
Placement de produit
Le plus drôle dans ça, c'est que je vois une belle petite pub de Bell sur la droite du billet. Placement de produit d'un bord, plaintes de l'autres...


Envoyé par Mathieu Bourgon
2 juin 2008 - 12 h 33
Ironie?
Il est tout de même ironique de voir quelle publicité figure à la droite de cet article...Et oui, c'est Bell et bien ironique.


Envoyé par J-F Mercure
2 juin 2008 - 23 h 50
Haute vitesse
Premièrement, le terme haute vitesse utilisé par Bell veut dire seulement que nous pouvons utilisé le téléphone ainsi qu'internet en même temps(c'est un homme du service à la clientèle qui m'a dit ca.

Deuxièmement,la fameuse fibre optique.Mes parents paient pour un accès haute vitesse mais ils n'ont pas la pleine vitesse.Si je serais 200 mètres plus près de la centrale j'aurais la pleine vitesse et la fibre optique pour avoir une vitesse plus rapide.

Est-ce que mes parents auraient le droit de faire parti du recour collectif d'après vous?


Envoyé par Simon
3 juin 2008 - 4 h 33
Les rats de bell se font prendres
Salut!

Je suis bien heureux que cette compagnie se face remettre a sa place. Vivement que la cours du Québec donne son approbation à ce recourt collectif. Gens des autres provinces, faite de même dans vos régions respective.

personnellement j'ai déjà eu mes services de télécommunications avec eux et tout c'est bien passé jusqu'à ce que le président de la compagnie change, après cela de la grosse Merd...

Maintenant je suis avec un autre opérateur, mais cette foutu compagnie continue toujours de m'envoyer de la schnoutte publicitaire pour me ravoir comme client, un seul mot, JAMAIS... Même s'ils croient que la face de leurs deux castors me convaincra, il sont dans le champ... ils peuvent se faire un manteau avec tant qu'à moi...


Envoyé par Aggraph
3 juin 2008 - 12 h 05
Les BELLâtres
Voilà environ un an, La « bell » du téléphone sonne. C’est un vendeur qui me promet mers et monde (soucoupe, Internet et téléphone ) à un prix dérisoire et tous les postes de télé que je veux (plutôt je devrais dire «tous les postes disponibles») à 85$/mois au lieux de 135$ par Vidéotron. Je lui demande pour combien de temps? Il me dit que c’est pour toujours.

C’est tentant en maudit. Je leur dis de me rappeler plus tard, car je veux réfléchir. Deux jours plus tard le même vendeur me rappelle. Je lui dis non, je n’en veux pas de leur offre. Il insiste fort. Je lui redis non et le somme de ne plus me rappeler. Et je raccroche. Un mois plus tard le Bell me retéléphone. Le ton monte et je lui dis de ne plus jamais me rappeler. Je raccroche violemment.

Quelques temps plus tard, un autre de Belle me téléphone. L’offre n’était plus la même et le prix avait sensiblement monté. Il insiste et les sacres et menaces, de ma part, commencent à fuser. Mes paroles débordent et l’odeur de leurs mensonges est puante. Je redis encore de ne plus rappeler et de m’oublier dans des mots à ne pas écrire ici. Je raccroche encore en furie. Miracle, à part les deux castors de carton, plus aucune nouvelle de Bell depuis ce temps.


Envoyé par jungle jim
3 juin 2008 - 22 h 07
Si vous vous savez mourant appelez chez Bell vous attendez, attendez et le temps passe si lentement !
J'ai passé des heures et des heures à essayer de régler des choses avec eux (Sympatico, Bell, Bell Mobilité), mais la palme revient à la fois où j'ai dû attendre 2 heures pour avoir une simple réponse au sujet de ma boîte vocale (je voulais savoir comment on pouvait faire -ou combien on devait payer !- pour ne plus se faire écouter de force nos anciens messages sauvegardés avant d'avoir accès aux nouveaux messages. J'étais hors de moi mais déterminée (rendu là !!) à avoir une réponse "intelligente". Ben non, la dernière "madame" à me répondre m'a presque dit que j'avais du temps à perdre et qu'il n'y avait rien à faire ni aucune explication à donner... que je pouvais m'acheter un répondeur et enregistrer mes messages anciens...

J'aurais des tonnes et des tonnes d'anecdotes savoureuses à raconter au sujet de cette entreprise qui devrait être spécialiste de la communication. Allez, un petit exemple avant de vous quitter. Mon ancien employeur a déménagé. On avait averti la cie Bell (comme les autres !). Il y a eu un problème de "ligne" un moment donné. Je leur rappelle la nouvelle adresse. Il est venu 3 ou 4 techniciens différents (un pour le poteau, un pour l'entrée dehors, un pour l'entrée dedans et me semble un autre (pour la ligne elle-même ?) et CHAQUE FOIS ils avaient l'ancienne adresse !! La même journée ! Puis, le problème n'étant pas réglé cette journée-là chaque fois subséquente la même chose arrivait bien que je leur disait CHAQUE FOIS qu'ils allaient aller à la mauvaise adresse !!!

Enfin, j'arrête ici, j'ai assez de matériel (et de frustration !) pour écrire un roman sur le sujet. Me suis inscrite au recours.


Envoyé par NancyWilliam





Recherche

25 Janvier 2010
 Durée : 00:06:30
28 Novembre 2009
 Durée : 00:13:46
11 Novembre 2009
 Durée : 00:19:52
11 Novembre 2009
 Durée : 00:33:54
10 Novembre 2009
 Durée : 00:14:36
Toutes les entrevues


Radio-Canada n'assume pas la responsabilité du contenu des sites extérieurs