Un entrepreneur audacieux

Au 19e siècle, Prudent Beaudry, un Montréalais d’origine, fut maire de la toute nouvelle ville de Los Angeles. Parcours d’un homme d’affaires et de ses frères et portrait de la présence canadienne-française en Californie.

Le commerce comme religion
Prudent Beaudry est né en 1818 dans une famille de huit enfants, dont le père était commerçant. On suppose qu’il était à l’aise puisque Prudent a étudié à New York. En 1842, après avoir travaillé deux ans à La Nouvelle-Orléans, il s’associe à ses deux frères, Jean-Louis (plus tard maire de Montréal) et Jean-Baptiste, pour créer une compagnie d’import-export. Pendant une décennie, Prudent Beaudry se rend régulièrement en Europe.

Vendre aux chercheurs d’or
En 1850, à 32 ans, Prudent Beaudry va rejoindre à San Francisco son jeune frère Victor qui s’y est installé un an auparavant, quand la ruée vers l’or a commencé. Pas pour prospecter, mais pour faire du commerce. Les affaires vont bien pendant deux ans, puis deux incendies détruisent les stocks : Prudent est ruiné. Ce ne sera pas la dernière fois.

Repartir à zéro
Prudent Beaudry se rend dans un petit bourg qui a beaucoup d’avenir : Los Angeles. Il ne possède plus que 1000 $ de marchandises et 200 $ en liquide. Il ouvre un commerce et, en deux ans, il accumule une fortune! En 1854, il s’intéresse à l’immobilier et achète les Beaudry Blocks.

Les années sabbatiques
En 1855, Prudent Beaudry se rend à Paris pour consulter un oculiste. Il aurait des ennuis de santé, mais on ignore lesquels. Chose certaine, après son séjour, il s’installe à Montréal à titre de rentier : il est au repos. Il a 37 ans.

Un petit empire
En 1861, Prudent Beaudry retourne en Californie, cette fois pour prendre la relève de son frère Victor qui a obtenu un contrat lucratif avec l’armée, à Washington. Prudent Beaudry fait des profits importants jusqu’à ce qu’il décide d’acheter une mine. Il y engloutit une fortune. Pour se refaire, il achète des terrains à Los Angeles et dans le désert, pour les sources d’eau. Il fait construire des aqueducs, s’intéresse à l’ingénierie et à l’urbanisme. Il devient président de la chambre de commerce, puis maire de la ville de 1874 à 1876.

Un philanthrope
À sa mort, en 1893, le Los Angeles Times lui consacre un article important. On raconte que ce bâtisseur, avec d’autres hommes d’affaires, a changé le visage de la ville : cet homme d’affaires prospère aurait mis sa fortune, entre autres, au service de l’aménagement paysager. C’est un bel éloge qui lui a été rendu. À Montréal, rien.

À Los Angeles, la rue Beaudry et le Beaudry Center, entre autres, témoignent de la place occupée par Prudent Beaudry dans l’histoire de la Californie et de Los Angeles.

Écoutez l'histoire de Prudent Beaudry

Musiques diffusées



 Nos pionniers de l’Ouest, d’Antoine Bernard publié aux Presses de la survivance française de l’Université Laval.
 Des Canadiens de l’Ouest, de Joseph Tassé publié par la Compagnie d’imprimerie canadienne, en 1878.
 History of Los Angeles County, gracieusement offert par la Ville de Los Angeles.
 Guide français de Los Angeles et du sud de la Californie, publié en 1932 par F. Loyer et C. Beaudreau.

Hyperliens
www.scripophily.net/faandmebaofl.html
Los Angeles county biographies