Édouard Fabre
Diffusé le mercredi 13 août 2008

(1888-1939)
JO de 1912 à Stockholm
Dès l'âge de 18 ans, reconnu comme coureur exceptionnel, Édouard Fabre (1885-1939) est recruté par le National, la plus importante organisation de sport amateur chez les Canadiens français.

Il représente le Québec en Europe (Grèce, 1906; Angleterre, 1908, et Stockholm, 1912). Le 19 avril 1915, il gagne le marathon de Boston dans un temps record. La même année, il remporte celui de San Francisco et poursuit sa série victorieuse avec Détroit (1918), Cleveland (1919) et Saint Louis (1921).

Le héros canadien-français termine en première place plus de 138 fois durant sa carrière de coureur amateur, couronnée par le marathon en raquette entre Québec et Montréal, couru du 1er au 6 février 1930. Dans une course d'une durée de 24 heures, il bat un cheval.

Édouard Fabre est certainement l’un des athlètes marathoniens les plus polyvalents et les plus décorés du Canada. Au cours de sa carrière, il participe à plus de 315 courses et amasse plus de 150 trophées. Il est intronisé au Temple de la renommée des sports du Canada en 1964. Il meurt le 1er juillet 1939.

Invité en deuxième partie: Serge Gaudreau, chargé de cours en histoire à l’Université de Sherbrooke, coauteur d’un texte biographique sur Édouard Fabre à paraître, spécialiste de l’histoire du sport au Québec.



  • Aimablement prêté, le texte de Gilles Janson sur Édouard Fabre à paraître dans le Dictionnaire biographique du Canada.
  • Les grands athlètes canadiens, leur vie et leur temps, S. F. Wise et Douglas Fisher, pour le Temple de la renommée des sports du Canada.
  • Dictionnaire La Presse des sports du Québec, Patrice Fontaine, éditions Libre Expression, 1996.
Pékin 2008