PAR DATE »
PAR MOTS-CLÉS :
PAR LA POSTE:
INDICATIF PRÉSENT
1400, RENÉ-LÉVESQUE EST
BUREAU 1328
MONTRÉAL (QUÉBEC)
H2L 2M2

PAR COURRIEL:
indicatif@radio-canada.ca

Abou Ayoud Al-Masri, 17 présumés terroristes canadiens arrêtés à Toronto, George W. Bush, le bâillon et... Marie-France Bazzo
[20 juin 2006]

Patrick Beauduin, vice-président de création chez les agences Blitz et Cossette et Josée Boileau, éditorialiste au quotidien Le Devoir analysent les images de l'héritier de Al-Zarqaoui, de l'Égyptien Abou Ayoub Al-Masri, des 17 présumés terroristes canadiens arrêtés à Toronto, du bâillon provincial du 13 juin dernier, de George W. Bush et de Marie-France Bazzo. 
 
Abou Ayoud Al-Masri 
Josée Boileau souligne que cet héritier de Al-Zarqaoui identifié par le Pentagone est pratiquement inconnu. Patrick Beauduin rappelle la nécessité pour les Américains d'identifier une cible, un homme à abattre. 
 
17 présumés terroristes canadiens arrêtés à Toronto 
Patrick Beauduin a été marqué par l'image issue du vocabulaire : « Al-Qaïda », « décapitation du premier ministre », « torture », « trois tonnes d'explosifs ». Et leur arrestation arrive à un moment opportun pour le gouvernement Harper. Josée Boileau se souvient d'autres battages médiatiques impliquant des terroristes qui n'en étaient pas.  
 
George W. Bush 
Josée Boileau a l'impression de voir un homme dans les sables mouvants : plus il bouge, plus il s'enfonce. Patrick Beauduin trouve que le président américain devient de plus en plus un élément du décor. « Une sorte de marionnette déjà vue ». 
 
Le bâillon 
Patrick Beauduin : « Sous Charest, le bâillon prend une image excessive, mais signifie en fait la fragilité du gouvernement. Le bâillon est devenu un abus de pouvoir ». Josée Boileau : « Le bâillon devrait servir à l'urgence et ici, rien ne justifiait le recours au bâillon. On fait taire l'opposition. » 
 
Marie-France Bazzo 
Ils devaient analyser l'image de Madonna, mais ce n'était qu'un prétexte pour analyser par surprise celle de Marie-France Bazzo. Patrick Beauduin : « Vous êtes la pertinente des impertinentes ou l'impertinente des pertinentes. Vous avez prouvé que radio pouvait rimer avec intelligence, perspicacité et sourire ». Josée Boileau voit l'animatrice d'Indicatif présent comme une femme forte, postmoderne. Son image globale : « je vois la mer et des courants... petits et forts. Puis une vague : Marie-France Bazzo (parfois sous forme de vaguelette, parfois sous forme de gros rouleaux). Nous sommes les petits coquillages, les grains de sable entraînés par la vague. Elle est capable de faire ressurgir, au-delà de la surface huileuse de la mer, tout ce qui peut se brasser en dessous. « La reine des ondes, la reine de marées montantes », résume Patrick Beauduin.