PAR DATE »
PAR MOTS-CLÉS :
PAR LA POSTE:
INDICATIF PRÉSENT
1400, RENÉ-LÉVESQUE EST
BUREAU 1328
MONTRÉAL (QUÉBEC)
H2L 2M2

PAR COURRIEL:
indicatif@radio-canada.ca

Être camionneur
[13 février 2006]

Ce métier exigeant, souvent méprisé, est pourtant l'une des bases de notre économie. Marie-France Bazzo reçoit quatre camionneurs qui dévoilent les clichés, les préjugés, les anecdotes et la réalité quotidienne de ce métier : Sandra Doyon, (son blogue), Steve Boisvert, propriétaire de son camion, Michel Patry, fils de camionneur, chroniqueur au magazine Transport Routier et Martine Francoeur, chauffeuse de poids lourds. 
 
Le parcours de ces quatre camionneurs est très distinct. Michel Patry a suivi les traces de son père. Ancien GO au Club Med, Steve Boisvert est devenu camionneur afin de skier un peu partout en Amérique. Martine Francoeur est chauffeuse de poids lourds depuis deux ans, après une carrière en restauration. Sandra Doyon roule depuis six ans avec son conjoint. 
 
Dans l'imaginaire, être camionneur équivaut pour beaucoup à la liberté que procurent les espaces routiers. Pourtant, les camionneurs doivent rouler efficacement, puisqu'ils sont payés au kilométrage. L'absence de structure salariale et les heures perdues en attente de déchargement sont autant de contraintes qui détruisent le mythe du camionneur libre. Mais l'actuelle pénurie de chauffeurs les avantage. 
 
Dans leur cabine, ils installent le nécessaire pour assurer un confort relatif : couchette, téléviseur, réfrigérateur, four à micro-ondes, ordinateur, photos... La camionneuse Sandra Doyon a même eu un vélo stationnaire... 
 
Aujourd'hui, les camionneurs ne peuvent pas arrêter n'importe où... Les trucks-stop sont devenus d'énormes centres de repos. Les chauffeurs peuvent y prendre une douche, manger et se divertir. Mais les magasins Wal-Mart sont maintenant les « dépanneurs des camionneurs ». « Ils nous tolèrent », décrit Sandra Doyon. « Il y a une entente entre Wal-Mart et les camionneurs », précise Martine Francoeur. Quant à Michel Patry, ce vétéran regrette le bon vieux temps où les camionneurs s'arrêtaient n'importe où. 
 
Sandra Doyon, Steve Boisvert, Michel Patry et Martine Francoeur énumèrent leurs plus belles routes. Et aucune route du Québec ne se trouve parmi leurs préférences...

Écoutez la table ronde (43:10)

Le blogue de Sandra Doyon

Transport Routier