PAR DATE »
PAR MOTS-CLÉS :
PAR LA POSTE:
INDICATIF PRÉSENT
1400, RENÉ-LÉVESQUE EST
BUREAU 1328
MONTRÉAL (QUÉBEC)
H2L 2M2

PAR COURRIEL:
indicatif@radio-canada.ca

Questions et réponses
[8 février 2002]

Cette semaine, prenons le temps de répondre à quelques questions de nos auditeurs. 
 
Que pensez-vous des programmes de gestion de cave à vin? 
Ils sont efficaces et utiles, d'autant plus qu'il est maintenant possible d'accéder à des liens Internet pour acheter, connaître les vins et trouver l'accord des mets et des vins. Deux logiciels me semblent bien conçus pour avoir des heures de plaisir tout en protégeant votre investissement. Le logiciel québécois ÀvosVins offre la gestion d'une cave à vin ou de celliers. Il est simple et facile à utiliser : interfaces agréables, représentation fidèle de vos rangements, ajout d'images, temps de garde, notes de dégustation, impression d'un livre de cave ou de tout résultat de recherche, et lien direct avec le site de recherche de la SAQ. Coût : 54,95 $ 
 
Le Cellier Pro est un programme avec une version pour Palm et un accès aux sites de vins. Simple à utiliser, il permet : inventaire/valeur du cellier, emplacement précis des bouteilles, classification selon maturité, personnalisation selon vos besoins, rapport, etc. Coût : environ 90 $ 
Pour plus d'information : Palm Spirit 
 
 
Où puis-je perfectionner «mon nez de dégustateur»? 
Créez votre propre club de vin. Entre amis, préparez votre dégustation avec l'aide d'un professionnel, d'un conseiller en vin. Ou joignez les associations bachiques de votre région. Les vrais amateurs et les vrais connaisseurs de vins sont toujours heureux de partager leur passion. Avec Internet maintenant, vous pouvez participer à des dégustations interactives avec d'autres internautes, parfois avec les vignerons eux-mêmes. Quelques bonnes adresses :  
Crus et Saveurs : beaucoup d'informations, notes de dégustations et cours; 
Amicale de Jase-Vin : très agréable site québécois pour tous les niveaux d'amateurs; 
Amicale des sommeliers du Québec: club, cours et informations; 
Iaccos, Le monde du Vin : un club français très, très actif. 
 
 
Doit-on tenir le Porto couché ou debout? 
Les Vintages doivent demeurer couchés pendant les décennies qui les affineront. Ils sont, généralement, les seuls à posséder un bouchon long et de grande qualité. Selon leur élaboration et leur vocation, les LBV (sauf de rarissimes exceptions) ne gagneront pas significativement avec le temps. Alors que le vin soit couché ou debout, peu importe car le liquide sera consommé dans les mois ou les quelques années qui suivent son achat. Idem pour le Tawny. Il a largement vieilli dans les barils et le petit bouchon ne protège que partiellement ce divin liquide. Or, prière de le laisser debout ou couché le moins longtemps possible. Bref, une fois ouvert, il faut le boire au plus vite afin que les semaines n'altèrent pas trop sa beauté. 
 
 
Y a-t-il de bons vins californiens qui ne sont pas trop boisés? Et pourquoi sont-ils si souvent si boisés? 
Le parfum de bois dans les vins a longtemps été un gage de qualité pour les consommateurs états-uniens moyens. Donc, l'industrie a tout mis en oeuvre pour recréer cette odeur de barrique, de brûlé, de torréfaction. C'était fort utile car les producteurs peu scrupuleux de qualité pouvaient camoufler la médiocrité de leur matière première sous ce masque de boisé. De plus en plus de maisons californiennes utilisent le bois avec beaucoup plus de modération. J'ai eu le plaisir de goûter récemment le Cabernet Sauvignon de Beringer. Une pure merveille. La subtilité du bois, l'équilibre et la richesse du vin allaient jusqu'à faire préférer ce vin à son voisin... un Mouton Rotschild du même millésime 95. Alors oui, la Californie offre de grands vins de plus en plus beaux, et les vins de consommation courante semblent prendre la même route.

» Jean-François Demers