PAR DATE »
PAR MOTS-CLÉS :
PAR LA POSTE:
INDICATIF PRÉSENT
1400, RENÉ-LÉVESQUE EST
BUREAU 1328
MONTRÉAL (QUÉBEC)
H2L 2M2

PAR COURRIEL:
indicatif@radio-canada.ca

Élisabeth Badinter
[28 mai 2003]

La célèbre féministe française abandonne temporairement ses travaux sur le 18e siècle afin de dresser un bilan des 20 dernières années de féminisme français. Élisabeth Badinter estime que le mouvement est passé de revendications d'égalité à une posture «victimiste». 
 
Le combat du féminisme «victimiste» était légitime à ses débuts. Il fait aujourd'hui fausse route. «J'ai trouvé que la coupe était pleine. Je ne me retrouve pas dans le discours féministe tenu actuellement, autant en France qu'en Europe», dit Élisabeth Badinter. «Je trouve que la méfiance qui s'instaure entre les hommes et les femmes est détestable. Je pense que nous, homme et femme, avons plus en commun que de différences». 
 
 
  • Élisabeth Badinter, Fausse route: Réflexions sur 30 années de féminisme, Éditions Odile-Jacob, 2003.

    Écoutez l'entrevue (32:39)







  •